Dernières chroniques sur le blog

Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic

23/01/2019

Rouille


LECTURE DÉTENTE


Titre : Rouille
     Auteur : Floriane Soulas
     Sorti le 16 mai 2018
     Lu en janvier
     Genre : Science-fiction (steampunk)

4eme de couverture

Paris, 1897. Les plus grandes puissances européennes se sont lancées à l’assaut de la Lune et de nouveaux matériaux découverts sur le satellite envahissent peu à peu la Terre. Ces grandes avancées scientifiques révolutionnent l’industrie et la médecine, mais pas pour tout le monde. Et dans les faubourgs, loin de l’hyper-centre protégé par le dôme sous lequel vivent les puissants, le petit peuple de Paris survit tant bien que mal. Violante est une prostituée sans mémoire, ignorant jusqu’à son âge réel. Dans un monde où son désir de vérité passe après celui de ses clients et de ses patrons, la jeune fille tente de retrouver la trace de ses origines perdues. Alors qu’une vague de meurtres particulièrement horribles ensanglante la capitale, Satine, son amie et seul soutien, disparait dans d’étranges circonstances. Violante, elle, se voit offrir une porte de sortie à ce demi-monde violent qui la retient prisonnière, mais décide malgré tout de prendre part aux investigations.


Ce livre me faisait de l’oeil lorsque je suis allée aux Halliennales en 2018, dès que je l’ai vu en médiathèque, j’ai sauté sur l’occasion et je l’ai emprunté. Je dois avouer que la couverture et le titre m’avaient séduite, je ne pouvais résister à l’appel de ce livre.





     Dès les premières pages, Floriane Soulas donne le ton, elle ne fait pas dans la dentelle et c’est totalement assumé, l’histoire s’annonce sombre et dure, violente mais palpitante. Nous effectuons très rapidement la connaissance de Violante, une jeune prostituée dont nous allons suivre les nombreuses frasques. Son nom nous en dit déjà long sur son comportement, elle est intrépide et ne recule devant rien pour atteindre ses objectifs. Il s’agit d’une femme déterminée et animée par un tempérament de feu.


      Rouille c’est un univers dans lequel la violence et la beauté cohabitent, un monde malsain et très dur qui n’épargne personne. Loin de nous décrire une intrigue sur la haute société, Floriane Soulas nous immisce progressivement dans les bas-fonds, ces endroits que l’on juge sales et répugnants, ces quartiers qui font plus que côtoyer la misère : ils sont la misère. Drogue, prostitution et gang font partie du lot quotidien d’une partie de la population. Le mélange est détonant, le cocktail est explosif mais surtout, cela fonctionne. Entre maison close et guerre de clan, nous sommes loin d’un roman rose et léger. 


      Violante est donc une jeune prostituée, mais ce n’est pas son unique particularité. Elle est amnésique. Alors oui, on peut penser que l’amnésie est un choix facile quand on veut rendre son personnage mystérieux, quand on souhaite créer une intrigue qui s’intéresse au passé et aux souvenirs, mais, mais, mais, l’amnésie peut aussi venir nourrir une histoire sans en être au coeur. Violante -Duchesse – se cherche donc, véritable caméléon, elle s’adapte à tous les milieux et trace sa route sans demander son reste. Toutefois, son passé la hante, elle aimerait connaître ses origines, en apprendre plus sur elle, sur sa famille… On sent qu’il s’agit d’un personnage dont la carapace de fer s’est forgé au fil des années, d’une personnalité que l’amnésie a rendue plus méfiante mais surtout curieuse.  


    


     La vie de Violante est loin d’être réglée comme du papier à musique, c’est la quête de savoir, de vérité, qui anime le début de l’histoire. Nous la découvrons dans son environnement, entourée d’hommes et de femmes, de clients et d’autres prostituées. Ne vous méprenez pas, l’auteur ne tombe pas dans la facilité d’écrire et de décrire des scènes de sexe. Il n’y en a pas et c’est très bien ainsi, il est important de le souligner. On parle de prostitution et de plaisir sans jamais imposer aux lecteurs un contenu tendancieux ou pornographique.  


    Les personnages évoluent dans un univers steampunk passionnant et révoltant. L’immersion est totale est rapide, on sent le poids de l’industrie, la volonté de donner une identité à cet univers, de le différencier des autres. C’est passionnant car Violante incarne parfaitement cet univers, elle en devient presque l’égérie. C’est aussi révoltant car nous assistons, totalement impuissants, aux multiples inégalités qui régissent la société. Alors que certains semblent sur le point de mourir de faim, la Haute se pavane et méprise tout le monde. On offre au peuple de quoi se sustenter afin de mieux l’asservir, c’est totalement ignoble mais c’est une triste réalité.  


     C’est ainsi que le titre du livre va prendre toute son importante. La Rouille entre en jeu. Qu’est-ce que la Rouille ? Que vous évoque ce nom si ce n’est une couleur d’un orange douteux ? La Rouille va progressivement se frayer une place au cœur de ce récit et ainsi révéler tout son potentiel. Addictif, dévastateur, nécessaire… Les effets sont multiples et pas toujours ce que l’on espérait. Certains vont l’apprendre à leurs dépens, d’autres vont s’en réjouir du haut de la tour de cristal.
 

      De nombreuses intrigues et sous intrigues se mêlent, complexifiant et densifiant l’histoireC’en devient intense, passionnant, violent mais surtout percutant. La plume de Floriane Soulas est fluide et rythmée, le livre est bien écrit mais je déplore toutefois la redondance d’une expression en particulier « Le coeur au bord des lèvres » qui m’a légèrement agacé au cours de la lecture, ce n’est cependant qu’un détail. La puissance de l’intrigue ne cesse de se révéler au fil des chapitres, c’est aussi terrifiant qu’excitant à mesure que l’on prend conscience des enjeux du livre.




    Quelque chose se trame dans les bas-fonds, une ombre semble glisser sur la population et faire régner la terreur… Nul n’est épargné, la violence et le doute sont partout, personne n’est à l’abri. À travers la brume qui enveloppe Violante et les autres personnages, l’auteur pointe du doigt des notions importantes telles que la confiance et l’amitié. Ce livre nous fait réfléchir sur la valeur de l’amitié et le besoin de se connaître soi-même afin d’accorder ou non sa confiance aux autres. Il s’agit d’une véritable quête de soi et de ses origines qui passent par les relations que les personnages entretiennent entre eux, par les liens ténus qui les unissent. À cet égard, je trouve que les personnages sont, dans l’ensemble, fouillés et témoignent d’une certaine sensibilité. Ensemble, ils forment une immense famille, atypique certes, mais soudée.


    On se rend compte, au fil de la lecture, que ce livre comporte des enjeux aussi bien politiques que sociétaux. Il est en effet question de manipulation de la population, d’expériences scientifiques et de jeu du chat et de la souris. C’est à celui qui cachera le mieux son jeu et croyez-moi, les apparences sont souvent trompeuses. Je tiens toutefois à prévenir les âmes sensibles que certaines scènes peuvent choquer, que la violence de quelques passages peut freiner dans la lecture. Cela n’a pas été mon cas car j’ai tendance à aimer tout ce qui est sombre, mais sachez que quelques scènes sont vraiment très dures et éprouvantes.


     Les pages ont défilé à toute vitesse durant ma lecture, j’ai vraiment passé un très bon moment avec ce livre. Le seul bémol que je pourrais soulever concerne la fin du livre que je trouve un peu trop ouverte, j’aurais aimé un épilogue afin de satisfaire un peu plus ma curiosité de lectrice. C’est un choix de la part de l’auteur que je préfère, mais je reste un peu sur ma faim tout de même. Ce n’est cependant qu’un détail au regard de la qualité générale du livre.


    En définitive, Rouille fut pour moi une superbe découverte, je ne regrette absolument pas cette lecture. J’ai découvert une nouvelle et très belle plume, fluide et rythmée qui permet une immersion totale au coeur d’un univers steampunk. C’est aussi excitant que terrifiant, la violence et la beauté cohabitent avec brio et nous délivrent une intrigue originale et bien menée. J’ai beaucoup apprécié le personnage de Violante que j’ai trouvé très fouillé mais surtout atypique, une jeune femme incroyable que la vie n’a pas épargnée. Je ressors conquise de cette visite des bas-fonds Parisiens du XIX, de cette ambiance oppressante et de la misère environnante. Un roman steampunk que je recommande aux amateurs du genre.


3 raisons de lire Rouille

- Un univers sombre et passionnant
- Un personnage principal atypique
- L'univers steampunk vaut le détour


Vous pouvez vous le procurer 
auprès de la ME Scrineo ou sur Amazon

23 commentaires:

  1. La couverture est superbe! Tu me donnes vraiment envie de découvrir cette histoire!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, elle est très jolie et est en totale harmonie avec le livre :) J'en suis ravie, ce fut une superbe découverte !

      Supprimer
  2. Ah lala cette couverture est vraiment magnifique. L'histoire me tente un peu moins.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis d'accord avec toi ! Il faut aimer les histoires sombres et le steampunk :)

      Supprimer
  3. Ah, celui-là, je t'avoue qu'il me fait rêver depuis un bout de temps, je suis d'ailleurs totalement amoureuse de la couverture 😍 Autant dire que ton avis me donne encore plus envie ma belle !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que la couverture fait l'unanimité pour l'instant :D Ah la la, je pense que tu vas devoir craquer, en tout cas c'est vraiment une belle histoire ♥

      Supprimer
  4. Je l'ai également vu aux Halliénales mais je ne suis pas sur que l'univers puisse me plaire. Contente qu'il ait comblé tes attentes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hmm, si tu aimes ce qui est sombre et intense tu pourrais aimer ce livre, après il est relativement dur dans les thèmes aborder mais c'est quelque chose qui me plaît et que je recherche dans mes lectures ^^ Merci :)

      Supprimer
  5. Je suis heureuse que ce livre t'ait plu Kathleen. Ce n'est pas un titre vers lequel je me serai tournée. Merci de ton retour

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, ce n'est pas vraiment ton genre de prédilection, ce sera pour un autre livre :D

      Supprimer
  6. Je suis ravie de lire cela. J'avoue que je ne pense pas que je sois assez forte pour le lire mais tu me donnes quand même envie d'essayer =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hmm, ton petit côté fleur bleue risque d'être mis à mal, c'est sûr. C'est le genre de livre qui te ferait sortir de ta zone de confort mais que tu pourrais peut-être apprécier :)

      Supprimer
  7. J'ai craqué et acheté ce livre lors des halliennales. J'ai hâte de le lire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et moi j'ai hâte de lire ton avis dessus ! Je n'ai pas craqué car je n'avais pas envie de trop dépenser pour un premier salon :)

      Supprimer
  8. J'adore la couverture mais pas mon style de lecture désolée! bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle est vraiment très jolie ! Ce sera pour un prochain livre :)

      Supprimer
  9. Ah oui j'ai vu passer ce roman et j'avoue que je suis assez curieuse aussi de le découvrir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu auras l'occasion de plonger dans cet univers steampunk alors :D

      Supprimer
  10. Comme j'adore le steampunk depuis très longtemps, il est dans ma wishlist depuis sa sortie ^^ Avec ton avis, je suis impatiente de pouvoir le découvrir :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, tu me vois vraiment ravie car c'est un super roman steampunk, une très belle découverte :D

      Supprimer
  11. Rah ce livre m'intrigue énormément j'adore l'univers steampunk alors il risque de me plaire :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il pourrait vraiment te plaire, c'est une superbe histoire à découvrir ;)

      Supprimer
  12. Et moi, me voilà carrément conquise par ton billet ! Comment résister à un tel univers ? Le dépaysement est garanti *_* Merci pour la promesse livresque partagée, c'était top de te lire :)

    RépondreSupprimer

Merci de ton passage :)