Dernières chroniques sur le blog

Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic

14/01/2019

20 ans


SERVICE PRESSE


Titre : 20 ans
     Auteur : Claire Bertin
     Sorti le 14 mai 2018
     Lu en décembre
     Auto-édition
     Genre : romance

4eme de couverture :

Elles ont 20 ans et leur vie d'adultes commence. Quelles routes Clara, Emilie et Vanessa choisiront-elles de suivre ?
Trois personnalités et trois destins liés les uns aux autres.
Des voyages, des fous-rires et, surtout, de l'amour...
Partagez leur voyage initiatique à l'aube de l'âge adulte et plongez dans leurs aventures !


Je remercie Claire Bertin pour ce service-presse.





     20 ans est un roman Young Adult sur l’amitié et la jeunesse, la transition entre l’adolescence et l’âge adulte ou plutôt l’adulescence. Nous allons essentiellement suivre et entrer dans le quotidien de trois jeunes filles, Emilie, Clara ainsi que Vanessa. C’est en général après le BAC que tout le monde se disperse, que chacun prend une destination différente afin de poursuivre ou non ses études. Bien souvent, on se retrouve seul dans une nouvelle ville, sans repère, sans aucune tête connue… Des amitiés naissent alors rapidement, issues de rapprochements presque innés entre les individus. C’est ainsi que Clara, Emilie et Vanessa vont se lier d’amitié et former un trio quasi inébranlable et inséparable. Ensemble, elles vont vivre de nombreuses aventures, traverser des périodes de doutes et d’autres de joies, vivre la vie de jeunes filles de 20 ans, partagées entre insouciance et jeunesse. 


    Ce livre retrace donc une belle amitié et se veut être au plus près de la vie des jeunes de 20 ans, toutefois il y a selon moins quelques couacs qui ont rendu ma lecture plus compliquée que prévue. Autant tout ce qui concerne l’amitié m’a plu, autant ce n’est pas vraiment le cas de ce qui concerne l’amour… L’amour occupe une place très importante dans ce livre, sans doute trop. J’ai eu la sensation, tout au long de la lecture, que les filles ne parlaient que de garçons, que d’histoires d’amour et de déceptions… Tout allait beaucoup trop vite entre elles et les garçons, notamment en ce qui concerne Clara et Emilie… cela va tellement vite que ce n’est plus crédible. On ne fait pas la connaissance virtuelle d’un garçon l’après-midi pour lui rouler une pelle le soir même, non. Ou alors nous n’avons pas eu les mêmes 20 ans.


     Ce qui m’embête, c’est que Claire Bertin est une auteure adorable, mais que je n’ai pas du tout accroché à son livre. Je ne prends aucun plaisir à écrire ce retour, je le fais car je me suis promis d’être honnête et transparente, parce qu’il s’agit d’un partenariat et que je chronique tout ce que je lis. Je ne pense pas être le public visé, cette histoire ne correspond pas à ce que à quoi je m’attendais ni même à ce que j’imaginais. Je n’ai pas l’habitude de lire des romans YA et encore moins des feel good et je comprends pourquoi : ces genres ne me correspondent pas. Je pensais pouvoir m’identifier aux personnages, j’ai 21 ans, elles 20, mais j’ai plutôt eu l’impression qu’un fossé nous séparait, qu’il y avait un gouffre entre elles et moi. 

« Si nous voulons construire une amitié durable, nous devons aimer nos amis pour eux et non pour nous. »
 Charlotte Bronte 

     Le lecteur suit donc trois jeunes filles, mais je dirais plutôt deux et demi car je trouve que l’une d’elles (Vanessa) et beaucoup trop effacée, contrairement aux deux autres qui sont sans cesse sur le devant de la scène. Le livre rencontre parfois des problèmes de narration, des confusions qui déstabilise. On passe de la troisième personne du singulier à la première, sans aucune indication, souvent entre les astérisques insérés dans chaque chapitre. J’avoue avoir perdu du temps à comprendre à chaque fois qui parlait, relisant les paragraphes à la recherche d’indice. 


     L’auteur nous propose de voyager, en Chine d’abord puis au Pérou, c’est plutôt dépaysement et nous permet de découvrir d’autres cultures. Le voyage en Chine est le plus court, sans doute celui qui sera à l’origine de quelques tensions… Celui au Pérou occupe la majeure partie du récit, les jeunes filles vont y passer deux mois afin de tester leurs connaissances dans le tourisme mais surtout de se faire leurs premières armes dans ce domaine. Nous voyageons donc à leurs côtés, de ville en ville, de paysages en découvertes, de sites célèbres en hôtels parfois étranges. J’ai aimé cet aspect du livre, le travail de recherche qui a été fourni pour créer un véritable parcours, quelque chose qui se tient de bout en bout. Au Pérou c’est une autre réalité que nous découvrons. Loin de la vie édulcorée des occidentaux, le pays est ravagé par la misère et la pauvreté, les clivages sociaux sont très marqués et cela se ressent au fur et à mesure de la lecture. Le pays possède également une très forte culture, des traditions et modes de vie que l’on pourrait penser arriérés tant cela peut sembler improbable en France. 


     20 ans c’est sans doute la période durant laquelle on apprend à se connaître, on teste ses limites et on veut voir du pays. En ce sens, le livre colle à la réalité d’une certaine manière, mais il y a bien des choses que malheureusement je ne partage pas. Je n’ai pas le souvenir qu’à 20 ans on sorte aussi souvent et que l’on passe sa vie à boire. Je suis désolée mais il ne se passe pas un chapitre sans que l’on évoque une soirée ou un bar… De plus, comme je l’ai dit, les filles parlaient énormément de garçons entre elles, ce qui à force provoque une certaine exaspération… Je crois que j’ai vraiment eu une éducation très différente, et que malgré les valeurs qu’elles semblent incarner il est difficile de dire qu’elles le font bien. À titre d’exemple, jamais je n’aurais présenté un garçon à mes parents si ce n’était pas sérieux. Je crois qu’il y avait un tel décalage entre elles et moi que je suis totalement sortie de ma lecture. 



     D’autres points ont quelque peu chiffonné ma lecture. Je pense par exemple aux nombreux clichés que l’on trouve, ils peuvent aussi bien concerner la famille de Clara que toutes les formes de l’amour en général ainsi que de la jeunesse, mais aussi et surtout les fantasmes des étudiantes… De même, Clara accumule les « problèmes » et j’ai trouvé cela too-much, un peu poussé à l’extrême. Je n’ai pas réussi à la plaindre ni même à l’admirer, je suis malheureusement restée stoïque face à ce qu’elle vivait.


     J’ai donc souvent levé les yeux au ciel et c’est vraiment dommage car les bons ingrédients sont présents mais pas dosés de la bonne façon. Le livre reflète les différentes phases que l’on peut traverser, le doute comme le manque de confiance en soi, la fièvre amoureuse comme les déceptions, le côté mature de certaines décisions et l’immaturité totale d’autres choix… Les personnages sont assez nombreux, très différents mais complémentaires ; les jeunes filles forment un superbe trio, épaulées et soutenues par d’autres filles avec qui elles formeront un cercle plus élargi. Toutefois, j’ai eu du mal avec la place attribuée aux garçons, je les ai surtout vus comme un objet de convoitise, un fantasme qui peut briser une existence, le sujet principal de bien des conversations. Cela aurait pu être attendrissant et touchant mais j’ai trouvé que l’on tombait vite dans quelque chose de niais, sans réelles surprises ni révélations. 


    La plume de Claire Bertin est belle, fluide et agréable, facilitant l’immersion dans le quotidien des jeunes filles, témoignant d’une réelle volonté de donner corps aux personnages. L’histoire se lit vite et bien, mettant en exergue le soutien dont peut faire preuve le trio d’amis : Vanessa, Clara, Emilie. Leur amitié est belle et sincère, c’est sans doute la plus belle chose qu’il faille retenir de ce livre : l’amitié envers et contre tout, l’amitié comme une valeur qu’il faut prôner et défendre. L’amitié, ce ciment qui permet de ne pas sombrer, ne dit-on pas que nos amis représentent notre deuxième famille, celle que l’on a choisie?


     En définitive, c’est donc un rendez-vous manqué pour moi, je suis malheureusement passée à côté de cette lecture. J’ai trouvé qu’il y avait de trop nombreux clichés mais surtout, je ne me suis pas du tout identifiée aux personnages et c’est dommage quand on sait que le livre s’appelle 20 ans et que j’ai 21 ans. Cela ne m’empêche pas de reconnaître les qualités de ce livre qui sont nombreuses comme la plume de l’auteur, les thématiques abordées ou encore le dépaysement possible grâce aux voyages. Malgré les différents aspects auxquels je n’ai pas accroché, ce livre s’avère être une sublime ode à l’amitié. Je ne peux que vous inviter à vous forger votre propre opinion. 


3 raisons de lire 20 ans :

- Une ode à l'amitié
- Un trio de jeunes filles inséparables
- Un livre dépaysant et léger


Vous pouvez l'acheter ici

18 commentaires:

  1. pour tous les points négatifs que tu soulèves, je ne pense pas tenter l’expérience. Si toi, en ayant 21 ans tu trouves que ça ne colle pas à ta génération, je pense que moi à 31 ans je vais me sentir bien vieille d'un coup (et encore plus complexé que je ne le suis déjà). Donc merci pour cette chronique bien construite et argumentée même si pour ma part, je pense que je vais passer mon chemin

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 31 ans ? Oh je suis surprise !
      Disons que je n'ai sans doute pas eu les 20 ans de tout le monde, ceux que l'on rêve ou que l'on imagine, mais cela ne m'empêche pas de penser que ce livre peut plaire pour ses nombreuses qualités. Merci :)

      Supprimer
  2. Je suis septique, je ne suis pas sûre que ce roman soit fait pour moi.

    RépondreSupprimer
  3. Je ne sais pas si j'aimerai non plus d'autant que mes 20 ans sont très très loin derrière moi XD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ah mais non, quand on regarde bien ils sont tout prêt :)

      Supprimer
  4. Ah oui, dommage pour le manque d'identification ma belle, surtout que tu es clairement le public visé...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, cela arrive, parfois on s'identifie de suite et parfois non :)

      Supprimer
  5. Effectivement, c'est vraiment dommage que tu n'aies pas réussi à t'identifier aux héroïnes surtout que tu es le public visé... (Me sens vieille d'un coup par rapport à toi :o)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, cela peut partie du jeu, parfois cela passe ou non, et avec les héroïnes de ce livre cela n'a pas matché. Mais non, tu n'es pas vieille :D

      Supprimer
  6. Ca a l'air d'etre une jolie découverte !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, honnêtement pour ceux qui aiment les feel-good, les romans légers et les belles amitiés ce roman a tout pour plaire !

      Supprimer
  7. Je ne le lirai pas, je pense que j'aurai le même problème que toi parce que même à 22 ans je suis très posée, je ne sors pas, je vis avec mon fiancé tranquillement... donc je n'arriverai pas à m'identifier aux personnages, et les clichés me font peur :/ Le côté amitié a l'air vraiment bien mais bon, je ne suis pas certaine que ça me suffise ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est tout à fait possible que tu ressentes la même chose alors ! Le côté amitié est vraiment top par contre :)

      Supprimer
  8. Je suis désolée pour toi mais encore une fois, ta chronique est top ! Tu as fait cela correctement. L'exercice n'était pas facile.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ma belle ♥ L'exercice n'est pas facile et ce n'est pas celui auquel je préfère me prêter, mais cela fait partie du jeu de la lecture aussi.

      Supprimer
  9. Je l'ai lu également. Globalement, j'ai apprécié.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis ravie d'apprendre que vous l'avez aimé, je crois que ce livre plaît énormément ! :)

      Supprimer

Merci de ton passage :)