Dernières chroniques sur le blog

Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic

07/07/2018

La statuette étrusque


SERVICE PRESSE


Titre : La statuette étrusque
     Auteur : Michel Rouvère
     Sorti le 14 mai 2018
     Lu entre le 30 juin et le 3 juillet
     Auto-édition
     Genre : Historique

4eme de couverture : 

308 av. JC à Roselle en Étrurie. Alors que son père s’engage dans l’armée pour échapper à la misère, Heiasun, jeune garçon de dix ans, s’apprête à suivre sa mère à Tarquinia, mais avant, il promet à Larthia, son amie d’enfance, de revenir la chercher pour l’épouser. Pourtant, cette ville se révèle moins accueillante qu’il l’avait espéré. Parviendra-t-il à tirer son épingle du jeu face à la malveillance et à la jalousie aveugle ? Malgré les drames qui ont jalonné sa vie, Larthia retrouvera-t-elle celui qu’elle n’a jamais cessé d’aimer ?
Suivez l’histoire de ces héros attachants qui vous emmèneront dans les méandres d’une fascinante civilisation disparue.

Je remercie l’auteur pour ce partenariat via le site simplement.pro, je dois admettre que sans sa proposition , je serais sans doute passée à côté de cette superbe découverte.






      La statuette étrusque fut une lecture passionnante et terriblement addictive. Dès les premières lignes, Michel Rouvère réussit le tour de force d’immerger instantanément son lecteur au cœur d’une civilisation très ancienne : la civilisation étrusque. L’histoire débute en 308 avant J.-C. à Roselle, en Étrurie (l’Étrurie correspond à l’actuelle Toscane). Il s’agit d’un village somme toute assez classique dans lequel chaque classe sociale occupe un rôle différent mais surtout prédéfini. Celles et ceux qui dérogent à la règle sont sévèrement punis, rien ne doit venir troubler l’ordre établi, aussi précaire soit-il. C’est donc dans un climat relativement tendu que nous allons faire la connaissance de deux enfants, Heiasun ainsi que Larthia. 

    Heiasun, Larthia, deux êtres, deux destins totalement différents dont le point de départ est identique, deux amis d’enfance que le temps et la distance vont séparer. Leurs histoires respectives évoluent en parallèle l’une de l’autre, permettant ainsi d’alterner les points de vue et de dynamiser le récit. Le fait de suivre deux protagonistes, de l’enfance à l’âge adulte, offre la possibilité de travailler leur personnalité en profondeur, de s’attarder sur leurs traits de caractère, sur la moindre aspérité de leur tempérament. De ce fait, je me suis très rapidement attachée à eux, surtout au jeune Heiasun, je dois l’avouer.

Carte représentant l'Étrurie, le siècle est certes différent mais il s'agit ici d'avoir un aperçu de sa position géographique.

      J’ai vraiment aimé la rapidité avec laquelle nous sommes plongés, presque projetés dans l’histoire. Il s’agit très belle incursion en pleine époque étrusque, au temps des guerres avec Rome, de la violence et de la pauvreté qui sévissent dans de nombreuses régions. Au-delà de l’intrigue elle-même, le cadre choisi par l’auteur pour ancrer son histoire s’avère terriblement fascinant mais surtout enrichissant. Au fil des pages je pouvais ressentir non seulement le faramineux travail de recherche effectué par l’auteur, mais surtout la passion de ce dernier pour l’Histoire et les différentes civilisations que la Terre a pu connaître et accueillir. Tout a été mis en place pour que le lecteur se sente à l’aise mais surtout intégré à l’histoire, pour qu’il ne demeure pas un spectateur passif. Des noms et prénoms des personnages jusqu’aux expressions, tout était véritablement orchestré pour créer une ambiance unique, un climat dans lequel je n’ai pas été assaillie par une masse d’informations nouvelles mais au contraire, j’ai été bercé par la douce musicalité des mots étrangers, presque par leur exotisme.

     Je lisais avec avidité, curieuse de découvrir les péripéties de nos deux héros, de connaître la suite des événements. J’étais complètement captivée par la destinée à la fois tragique mais aussi magique des deux personnages. D’un côté un jeune garçon issu d’une famille pauvre dont la survie ne tenait qu’à un fil, contraint de s’exiler afin de subsister dans un monde qui ne laisse aucun répit aux miséreux. De l’autre, une jeune fille issue d’une famille modeste, comme son ami elle ne sera pas épargnée par la vie et connaîtra des moments difficiles. Les trajectoires qu’ils vont tous deux emprunter sont loin d’être linéaires. La vie des personnages sera semblable au jeu des montagnes russes tant leur situation n’aura de cesse de changer… 

        Les révélations en ce qui concernaient la vie des personnages, les tenants et aboutissants de leurs décisions, nous parvenaient au compte goutte. Le moins que l’on puisse dire est que Michel Rouvère sait jouer avec la patience mais aussi la curiosité et l’envie de son lecteur. Les réponses à nos questions arrivaient suffisamment tard afin de laisser le suspense demeurer, mais également suffisamment tôt pour ne pas lasser le lecteur. Le risque était, en effet, de perdre ce dernier tant le récit peut sembler relativement lent, mais cette lenteur apparente m’a bercé, m’installant dans un siège douillet afin de profiter pleinement de la lecture. 
Mosaïque : Icons made by Freepik from www.flaticon.com is licensed by CC 3.0 BY

      Ce livre met en avant le pouvoir de l’amitié ainsi que de l’amour. Au fil des pages des liens se tissent, des relations pimentent la vie de Larthia et Heiasun. La gentillesse de l’un n’a d’égal que la générosité de l’autre, ces valeurs constituent un fil rouge essentiel durant la lecture. Rester soi-même en toutes circonstances constitue votre meilleure chance d’intégration, il n’est pas nécessaire de jouer un rôle pour se faire apprécier des uns et des autres, le naturel est le plus bel atout que l’on puisse avoir. L’histoire se déroule à une époque où la charité occupe une place importante, place qui se perd de nos jours, laissant la voie à un capitalisme qui ne cesse de croître. La religion et les différentes divinités que l’on peut prier, apparaissent comme un pilier fondamental, comme une valeur sur laquelle de nombreuses personnes se reposent.

      Heiasun ainsi que Larthia sont animés par une détermination sans failles, un courage à toute épreuve ainsi qu’un désir de donner le meilleur de soi-même à chaque instant. Ces éléments combinés poussent les personnages à faire de superbes choses, à sans cesse se surpasser. À l’inverse, la jalousie et l’irruption dans la vie privée des autres n’apportent jamais rien de bon et peut conduire aux pires extrémités, révélant la véritable nature de certains. Ce livre c’est un renversement permanent des positions sociales et des rangs, une lutte contre les injustices, un combat de tous les instants pour vivre, tout simplement. Je n’aurais qu’un seul petit reproche à émettre quant à ce livre, il s’agit des titres de certains chapitres que j’ai parfois trouvé trop révélateurs, mais il ne s’agit que d’un détail qui ne gâche en rien la qualité générale du roman. 

     En définitive, La statuette étrusque fut une superbe découverte. Guidée par une plume fluide, agréable mais surtout très immersive, j’ai passé un excellent moment en compagnie de Heiasun et Larthia. L’intrigue tout comme le cadre historique est fascinante. Le travail de recherche et la passion de l’auteur sont plus que perceptibles au fil des pages, offrant un supplément d’âme au récit, faisant vibrer le lecteur. Je ne peux que recommander ce livre aux passionnés d’histoire. La statuette étrusque est une pépite à consommer sans modération.

► 3 raisons de lire La statuette étrusque : 

- Une intrigue passionnante et bien ficelée
- Des personnages travaillés en profondeur
- Un cadre fascinant









24 commentaires:

  1. Je ne suis pas fan des romans historique, mais je te remercie pour cette découverte.

    RépondreSupprimer
  2. Oh, j'adore les couleurs de la couverture, elle est hyper attrayante !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle est vraiment très jolie et l'histoire l'est tout autant :)

      Supprimer
  3. Je me le note car je me dis pourquoi pas :) merci pour la découverte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est moi qui te remercie :) J'espère que tu auras l'occasion de plonger dans ce superbe univers.

      Supprimer
  4. J'adore les romans historiques, j'en ai moins lu dans cette période, mais j'ai hâte de le lire!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je les aime beaucoup aussi ! Je te souhaite de découvrir celui-ci.

      Supprimer
  5. je ne suis pas sur que le côté historique me convient mais il doit être interessant

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est vraiment super intéressant et l'aspect historique apporte un vrai plus car le contexte est vraiment bien posé mais aussi exploité :)

      Supprimer
  6. Ton avis me donne envie de découvrir ce titre, merci pour cette belle découverte !
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu m'en vois ravie !! :D
      Bonne soirée à toi aussi :)

      Supprimer
  7. Voici un beau roman pour remettre le pied à l'étrier =)
    Ravie de te revoir =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un superbe roman en effet, j'ai passé un excellent moment :)
      Merci, ça me fait plaisir ;)

      Supprimer
  8. Je ne connais pas du tout, mais tu m'intrigues, ça me rappelle mes années d'études à la fac ^^ Je suis curieuse de le découvrir, merci :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente de piquer ta curiosité! Ce livre pourrait vraiment te plaire, j'en suis convaincue :)

      Supprimer
  9. ouh... Tu as les mots pour me donner envie de me jeter sur ce livre ! C'est très intrigant tout ça !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors ne te retiens pas et jettes toi sur ce livre :)

      Supprimer
  10. hmm j'avoue que je ne suis pas sûre que ce soit pour moi...

    RépondreSupprimer
  11. ça a l'air pas mal intrigant. a voir, je me le note

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vraiment pas mal, il pourrait te plaire!

      Supprimer
  12. NL:
    Coucou, comment vas-tu?

    Après un long moment d'absence me revoilà sur le blog. Pour reprendre la main j'ai publié mon avis sur la série La casa de papel que j'ai enfin regardée! http://lecturesdunevie.weebly.com/home/la-casa-de-papel-saison-1

    A très bientôt :D

    RépondreSupprimer

Merci de ton passage :)