Dernières chroniques sur le blog

Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic

06/05/2018

La foi profonde


LECTURE DÉTENTE




Titre : La foi profonde
     Auteur : Thomas Desmond
     Sorti en 2016
     Lu le 5 mai 
     Auto-édition
     Genres : Fantastique / Nouvelle / Horreur


4eme de couverture 

Perdue au milieu de l'océan, l'île Foenig abrite un très vieux monastère. Ses résidents vivent en autarcie, coupés du monde depuis des siècles. Par une nuit de tempête apocalyptique, un moine du continent va devoir s'y rendre à tout prix, afin d'y accomplir une mystérieuse mission.



J’ai eu l’occasion d’acquérir ce livre lors d’une promotion spéciale sur Amazon, je l’ai acheté immédiatement ainsi que trois autres nouvelles du même auteur.


 

   La foi profonde est une nouvelle très courte qui se lit rapidement. Comme son titre l’indique, l’histoire va aborder la foi et par la même occasion la religion. D’entrée de jeu, le lecteur fait la connaissance d’un jeune moine désireux de se rendre dans une abbaye. Cette dernière se situe sur une île qui semble coupée du monde et pourtant si proche des hommes. Une ambiance oppressante et malsaine s’installe progressivement, un sombre mystère semble plane sur le petit archipel. 

     Nous nous doutons que quelque chose ne va pas, que certaines choses ne sont pas normales, que la situation prend une tournure pour le moins inattendue et surprenante. Nous sommes plongés dans une attente insoutenable, celle de comprendre ce qui se trame, celle de mettre des mots sur ce que nous ne parvenons à identifier. Les éléments se déchaînent lors d’une nuit agitée, amplifiant le trouble, accentuant la tension. Que se passe-t-il ? Pourquoi tout est-il si étrange ? Pourquoi.. Pourquoi ? Mille questions nous traversent l’esprit sans que nous puissions y répondre... 

« – C'est pas le problème d'être payé, répondit le capitaine. C'est que c'est du suicide assuré ! Si plus personne n'y va, c'est que c'est devenu trop dangereux. Les gendarmes ont fait naufrage en novembre. Cinq hommes qu'ils étaient. On a retrouvé que des débris de leur vedette.
– Des gendarmes ? Pourquoi se rendaient-ils là-bas ?
– Qui sait ? On en dit des choses, sur le monastère. Ça fait causer toute la presqu'île, c'est comme ça depuis des siècles. »
    En quelques pages à peine, l’auteur parvient à installer une atmosphère malsaine à souhait, à plonger le lecteur dans un profond malaise qui ne cesse de croître au fil des pages. Religion et conspiration sont de la partie, créant une aura mystérieuse autour du monastère - isolé du reste de la civilisation. Tout prend très vite une tournure morbide voire macabre. Le jeune moine découvre avec effroi un monde qu’il n’aurait même pas soupçonné, les membres du monastère paraissent tous atteints d’une sorte de folie qui les fait délirer, la façon dont ils se comportent est perturbante, engendrant immédiatement une certaine forme de méfiance à leur égard. Le tableau dépeint par l’auteur est presque apocalyptique, il devient soudainement gore, sordide je dirais même. 

       Je vous conseille d’avoir l’estomac bien accroché pour lire cette nouvelle, l’auteur ne ménage pas son lecteur et l’embarque dans une aventure surnaturelle et terrifiante. L’histoire est noire, horrifique et fantastique, le mélange des genres trouve ici tout son sens. Guidées par une plume fluide et agréable, les pages défilent sous nos yeux et l’histoire prend forme, happant le lecteur jusqu’à la chute, la terrible chute… Je l’ai trouvé surprenante et intéressante, nullement sortie d’un chapeau magique, elle correspond parfaitement à l’ambiance du livre, noire, sombre, terrifiante. Cette dernière questionne notre foi, ce que nous sommes prêts à faire au nom d’un prétendu Dieu et ce que nous sommes prêts à passer sous silence quoiqu’il en coûte. Ce sont nos valeurs éthiques et morales qui sont ici interrogées et mises à mal.

     En définitive, La foi profonde se lit très rapidement, le lecteur se laisse happer par l’histoire, allant de surprises en surprises. L’auteur installe en quelques pages une atmosphère lourde et oppressante, créant un certain malaise dans lequel nous nous enlisons. La fin est des plus surprenantes, nous plongeant dans des abîmes de perplexité. Différents genres sont mis à l’honneur, chacun trouvant sa place dans un juste équilibre. 

3 raisons de lire La foi profonde 

- Une nouvelle très courte
- Un mélange de différent genre
- Une chute surprenante



4 commentaires:

  1. A première abord, je dirais que ça ne me tente pas, mais après lecture de ton avis, je dirais que je suis assez curieuse.

    RépondreSupprimer
  2. Alors là, tu as su intriguer ma curiosité, non seulement j'adore la couverture, mais l'histoire me paraît terriblement intéressante !

    RépondreSupprimer
  3. A défaut d'être pour moi, j'aime beaucoup la première de couverture

    RépondreSupprimer
  4. J'avoue que si j'étais passer devant je ne m'y serais pas attarder dessus, mais avec ton avis qui a su titiller ma curiosité je vais m'y pencher dessus :)

    RépondreSupprimer

Merci de ton passage :)