Dernières chroniques sur le blog

Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic

18/04/2018

Je serai toujours là pour toi


SERVICE PRESSE


Titre : Je serai toujours là pour toi
     Auteur : PIERCE Andy
     Sorti le 29 décembre 2017
     Lu entre le 10 et le  11 avril
     Editions : autoédition
     Genres : Thriller / Jeunesse

4eme de couverture : 

« On déménage. À la fin du mois. »
Pour Rose, tout a commencé ce jour-là. Le choc, la colère, la révolte...
Le moment du départ. L'installation dans la nouvelle maison. Les promenades nostalgiques sur la falaise...

Rose, quinze ans, est intelligente et plutôt mignonne, mais ce n'est jamais simple de tout quitter, surtout quand on se retrouve dans une petite ville inhospitalière du nord de la France. Plutôt que de chercher à se faire des amis, elle sombre petit à petit dans la dépression...
De son côté, son père, qui est commissaire de police, s'enlise dans une enquête pour meurtre qui plonge toute la ville dans l'angoisse.

Un jour, Rose est agressée sur les quais. Dès lors, l'enquête va faire partie de sa vie. En s'y intéressant, elle va être amenée à remettre en question toutes ses certitudes... jusqu'au dénouement, qui vous laissera sans voix !

Un rebondissement à chaque chapitre, des personnages charismatiques, des secrets de famille, de belles histoires d'amour et d'amitié... Il y a de tout dans ce roman, qui s'adresse aussi bien aux grands adolescents qu'aux amateurs de suspense. Au-delà de l'intrigue policière et sentimentale, il interroge la relation entre les ados et leurs parents.

Et vous, jusqu'où seriez-vous prêt à aller par amour ?

Je remercie l’auteur pour ce partenariat via le site Simplement.pro 





     Je serai toujours là pour toi d’Andy Pierce est un thriller atypique sur fond de crise d’adolescence. Ma lecture fut très rapide mais surtout prenante, le style est à la fois fluide et agréable, accompagnant le lecteur tout en le berçant. L’entrée en matière est vraiment très intéressante, en effet, dès les premières pages l’auteur donne le ton : nous allons suivre les aventures d’une jeune fille prénommée Rose. Cette dernière est contrainte, à cause du travail de son père, de quitter sa Camargue chérie afin d’emménager dans le Nord de la France, à Escarpeville. Rose se retrouve totalement démunie, sans amis ni repère, nous sombrons avec la jeune femme dans une sorte de solitude extrême. 

     Avant d’aborder le cœur de l’enquête, l’auteur nous propose une immersion au cœur de l’intimité de Rose. Son environnement et ses pensées sont passés au peigne fin, nous nous attachons immédiatement à elle, nous souffrons et doutons avec elle, j’ai eu l’impression de revivre ma crise d’adolescence. Ses amis deviennent nos amis, sa famille devient notre famille, l’identification est rapide et sincère. J’ai beaucoup apprécié le personnage de Rose mais j’ai plus encore apprécié Cloé même si je trouve que la psychologie de cette dernière aurait pu être davantage exploitée. J’ai eu l’impression que ce personnage occupait une grande place dans la première moitié du livre, j’étais ravie de voir apparaître une telle personnalité car je trouvais qu’il y avait matière à en tirer quelque chose de pertinent, or, durant la seconde moitié, Cloé s’efface sans que l’on comprenne réellement pourquoi, son comportement ne trouve aucune justification aux yeux du lecteur, ce qui m’a déstabilisé. 

     L’adolescence, nous le savons, est une période cruciale dans la vie d’un individu. Cette histoire nous livre les peurs, doutes, remises en question et craintes de Rose mais aussi ses premiers émois. Rose est une adolescente dans toute sa splendeur, elle va apprendre à se faire ses premières armes dans un monde qu’elle découvre progressivement. Apprendre à se forger une identité constitue une étape difficile mais essentielle, souvent conflictuelle, c’est illustré avec la relation parent/enfant parfois houleuse. Cette histoire met en lumière les relations familiales, compliquées mais passionnelles. En ce sens, le père et la figure du père jouent, au sein du livre, un rôle essentiel, à la fois source d’autorité et de réconfort. Le papa de Rose est un personnage clé, énigmatique et déterminé, presque toute l’intrigue repose autour de lui, cela concerne aussi bien son rôle de père que son enquête policière. 

« - Même dans les situations désespérées, on peut toujours trouver une solution, Rose, dit-il après une longue pause. Une roue de secours, une bouée de sauvetage. Un petit détail qui rend la vie moins pénible et qui nous empêche de couler. »

     Nous allons découvrir les premiers éléments relatifs à l’affaire policière sous le regard innocence et teinté de naïveté d’une adolescente. Je trouve qu’orienter l’enquête selon son point de vue est pertinent dans la mesure où c’est assez original mais surtout, cela peut éveiller chez certains des rêves de détectives. Je serai toujours là pour toi est un bon thriller qui remplit correctement son rôle, on y trouve du suspense, une enquête policière et des meurtres, je ne vous apprends rien. L’auteur nous propose des pistes à explorer avant l’arrestation du malfaiteur, pistes intéressantes mais pas toujours percutantes. En parallèle de cette enquête, le lecteur assiste à la naissance d’une histoire d’amour entre deux personnages, c’est touchant, certes niais mais attendrissant. Le personnage d’Anthony, dans la seconde moitié du roman, semble éclipser celui de Cloé, son rôle devient de plus en plus important et témoigne sans doute des changements de considérations de Rose, notre personnage principal. 

     Je ne sais toujours pas ce qui de l’enquête policière ou de la vie de Rose prend le pas sur l’intrigue. Ce livre interroge sans cesse notre rapport aux autres et à l’enfance, la façon dont nous percevons le monde et voulons grandir. Il aborde des thèmes tels que la solitude, la tristesse mais aussi le bonheur, en plus d’évoquer les risques de la vie, les aléas du métier de policier etc. Au fil du récit, Escarpeville apparaît d’abord comme une vision cauchemardesque avant d’être le témoin d’une transformation dans la psychologie des personnages, surtout celui de Rose mais également d’Anthony et de Cloé - un trio d’adolescents très sympathiques. Je dois d’ailleurs avouer que le nom de la vie est très bien trouvé, nous avons sans cesse l’impression, tout comme Rose , d’être au bord d’une pente raide que nous ne sommes pas surs de pouvoir remonter. 

« Il valait mieux aimer ne serait-ce qu'une seconde et souffrir le restant de ses jours que de ne pas aimer du tout ! » 

     Bien que j’ai apprécié cette lecture, je tiens à soulever certains points m’ayant moins convaincue que l’ensemble du roman. Je pense notamment que certains passages ont pris une tournure beaucoup trop rapide et parfois presque improbable, cela m’a déstabilisé sans pour autant gâcher ma lecture. Ces passages auraient pu être davantage approfondis, ils sont notamment plus nombreux dans la seconde moitié du livre. Je trouve également que la fin du livre est beaucoup trop précipitée mais surtout invraisemblable, elle ne m’a vraiment pas convaincue, je n’ai pas réussi à vivre la scène et à en saisir tous les enjeux, tout m’a semblé beaucoup trop flou et brutal. Ce qui m’a le plus dérangé correspond sans doute au fait que tout au long de la lecture, aucune clé ( si je les ai manqué je m’en excuse ) n’est donné aux lecteurs pour démasquer le meurtrier. Les explications sont données à la toute fin, lors de la scène de dénouement, mais elles ne s’appuient pas sur des informations que le lecteur aurait pu saisir au vol, elles sont logiques mais manque de profondeur à mes yeux. 

      J’ai dans l’ensemble passé un très bon moment avec ce livre, ma lecture fut plaisante et originale de par le choix du personnage principal. Aux préoccupations de l’adolescence se mêlent les risques et dangers de la vie réelle. Les révélations, qu’elles concernent l’enquête policière du père de Rose ou la vie de la jeune femme, tiennent le lecteur en haleine. Une question essentiellement traverse ce roman : que serions-nous prêt à faire par amour ? La réponse est en réalité plurielle mais il ressort qu’aimer nous fait perdre pied avec le monde réel. Aimer une personne peut nous pousser à commettre des actes irréfléchis dont nous n’assumerons pas toujours les conséquences. On dit souvent que l’amour rend aveugle, je pense, à plus d’un égard, cette histoire l’illustre très bien. Ce livre nous montre la puissance de l’amour, quel qu’en soit sa forme et sa nature, mais il démontre aussi avec violence les limites et les risques de l’amour. 

     En définitive, malgré quelques aspects qui ne m’ont pas totalement convaincue, Je serai toujours là pour toi me semble être un bon roman thriller jeunesse assez original. Sur fond d’adolescence et de recherche de soi, ce livre propose une plongée au cœur d’une famille mais plus encore au cœur du quotidien d’une adolescente en pleine crise. L’enquête est menée tambour battant, nous avons l’occasion de la suivre grâce aux frasques de deux adolescents. Le suspense est présent, les émotions également même si la fin arrive trop précipitamment à mes yeux. Andy Pierce possède une plume très fluide et vraiment très agréable que j’ai pris beaucoup de plaisir à lire. Les thèmes abordés sont intéressants et nous permettent de comprendre que ce roman est plus qu’un roman policier, c’est un roman de famille, j’ai presque envie de dire qu’il s’agit du roman de Rose. 


► 3 raisons de lire Je serai toujours là pour toi

- Un thriller jeunesse bien mêné
- Des personnages intéressants et attachants
- Une mise en lumière des relations familiales




Avec cette lecture je valide la catégorie lire un livre d'un auteur auto-édité du Challenge 2018 ainsi que catégorie 65 : Un livre dont le titre est une phrase du Défi lecture 2018.


Retrouvez l'avis de Chris Red, de Khiad ainsi que de  Satine's Book

16 commentaires:

  1. Je te remercie pour ce partage, mais je ne suis pas spécialement tentée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est moi qui te remercie, ce sera pour une autre fois !

      Supprimer
  2. Le sujet me tente énormément, alors merci beaucoup pour la découverte, je pense que je vais me laisser tenter !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu auras l"occasion de te laisser tenter, au plaisir ;)

      Supprimer
  3. J'aime beaucoup le titre de ce livre. Je pense qu'il pourrait me plaire alors je le note sur ma longue WL !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un titre phrase, il est très doux. Je pense, du moins j'espère qu'il te plaira si tu le lis un jour :)

      Supprimer
  4. On a pu en parler en mangeant l'autre fois, je suis ravie de lire une belle chronique avec autant de détails ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est exact ! Merci beaucoup ça me fait plaisir :D

      Supprimer
  5. Bien tentant ce roman jeunesse. Je note.
    Bon dimanche, FLaure

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tentant en effet, un bon moment à passer.
      Bon vendredi !

      Supprimer
  6. NL:
    Coucou, comment vas-tu?

    Un nouvel article est en ligne : http://lecturesdunevie.weebly.com/home/reborn-alex-scarrow
    Et j'ai écris un petit article blabla à propos du blog ^^ : http://lecturesdunevie.weebly.com/home/blabla-a-propos-du-blog

    Bon dimanche :D

    RépondreSupprimer
  7. J'aurais été bien tentée, mais entre la petite romance que tu qualifies toi-même de niaise et le manque d'indices pour l'enquête policière, j'ai un peu peur d'être frustrée et déçue en lisant ce livre...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On peut être frustrée mais dans l'ensemble le roman est cohérent, je pense juste que le public visé est plutôt adolescent que jeune adulte.

      Supprimer
  8. Je ne connaissais pas ce titre : les points que tu soulèves me généraient certainement aussi. Je trouve ça assez frustrant lorsque la fin est trop précipitée dans un thriller. J'aime bien (comme tout le monde) quand le roman dans son ensemble est bien rythmé. A voir si j'ai l'occasion de le lire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a des chances, l'histoire est bien mais aurait pu être vraiment mieux sans ces petits points.
      Je trouve cela frustrant également, surtout quand on s'attend à une toute autre chose. J'espère que tu auras l'occasion de te faire ta propre opinion sur le sujet.

      Supprimer

Merci de ton passage :)