Dernières chroniques sur le blog

Heberger image Heberger image Heberger image Heberger image Heberger image Heberger image Heberger image Heberger image Heberger image

14/06/2017

Au royaume de Kitoln : Tome 1

Un être humain sans oxygène finira fatalement par mourir. Il en va de même pour cette planète sans sa magie.
Sous la folie des mortels qui ont anéanti toutes créatures magiques, la planète se meurt, mais n'a pas dit son dernier mot! Elle a chargé Olgray, mage de son état, de retrouver le dernier dragon pour qu'avec lui, revienne la magie. Olgray lui a trouvé Sildra, mage sans magie mais qui reste une herboriste plutôt débrouillarde. Ensemble, ils parcourent le monde.
Suivant le moindre indice aussi farfelu soit-il, échappant aux fourches et aux bûchers, ils poursuivent la recherche de l'oeuf de dragon.
Et la dernière piste en date, les mène à Kitoln , l'un des royaumes les plus anti-magie qu'on puisse trouver, ambiance...
Auto-édition
Fantasy
Version numérique 

Je remercie Laurence Puzenat pour ce service-presse ainsi que pour sa confiance.


     La curiosité piquée au vif, les sens en éveil, je me suis lancée corps et âme dans cette lecture. La baignade fut-elle agréable ? Assurément! La température de l'eau était-elle bonne ? Très certainement. Eau trouble ou limpide ? Limpide à n'en pas douter. Laissez-moi vous conter mon fabuleux voyage au cœur du royaume de Kitoln, une expédition emmenée par un improbable duo, j'ai l'honneur de vous présenter Olgray le chasseur de dragon et Sildra son apprentie.  
   L'histoire est passionnante, les personnages sont originaux, la plume est fluide, autrement dit ce livre est un régal. J'ai franchement adoré Olgray et Sildra, ces deux-là font la paire! Un duo explosif et bourré d'humour, deux personnages auxquels on s'attache très rapidement. Ces bougres ont su me séduire et m'embarquer dans leur univers : et si j'allais chercher l'œuf de dragon avec eux ? Soyons fous ! Si vous ne possédez pas un grain de folie, pas de soucis, Olgray et Sildra se chargeront de vous en transmettre un petit bout. 
     En règle générale, j'ai coutume de ne pas trop m'étendre sur les personnages. Je vais toutefois faire une petite entorse à cette règle ( vous ne m'en voudrez pas j'espère ), j'ai besoin de vous faire part de ce que j'ai ressenti. Sildra, ô Sildra, j'ai de suite accroché à son caractère, à sa personne, à tout ce qui peut la caractériser. Je me suis sentie comme intriguée, elle a le don de provoquer en nous une certaine curiosité, ce qui n'est pas sans me déplaire. Quelque chose plane autour d'elle, on le sait, on le sent, mais on ne parvient pas à mettre le grappin dessus. Heureusement, Laurence Puzenat nous donne un coup de pouce! 
    Je vais m'attarder quelques instants seulement sur les personnages "secondaires". Je le mets bien entre guillemets car je les ai trouvés tout aussi attachants que notre incroyable duo. Ils gravitent autour du chercheur de dragon et de son apprentie, ils se rapprochent de plus en plus du cercle qu'on pourrait appeler celui des amis. J'ai aimé suivre l'évolution des relations, notamment entre Olgray et le roi ou encore entre la population et le vieux mage. L'impression de vivre à leurs côtés m'a progressivement envahie, m'enveloppant d'une douce brume magique. 

   Les bases d'un nouveau monde – haut en couleur – sont posées. Le lecteur découvre peu à peu les coutumes ainsi que les différentes franges de la population qui sont autant de reflets de la société. Il s'agit d'un royaume, comme indiqué dans le titre, et qui dit royaume dit roi, cela coule de source. Un roi qui règne sur des sujets et qui possède une armée, un roi qui dispose également des services d'un mage. Il faut savoir que les mages et la magie en général sont trèèèèès mal perçus. Cela pourra vous rappeler les chasses aux sorcières... Les mages, et donc Olgray, sont obligés de taire leur capacité, ou alors de vivre cachés.
    Vivre caché, Olgray l'a déjà fait, mais cela appartient au passé. Notre mage est plus que jamais décidé à mener à bien sa quête, celle de trouver l'œuf de dragon! A partir de là s'ensuit un lot de péripéties et de rebondissements en tous genres, de quoi sustenter mon appétit de lectrice. L'idée d'une quête à accomplir, d'un but à atteindre est ici très bien exploitée. On y décèle les tenants et aboutissants d'une telle destinée, on se prend au jeu de l'éleveur de dragon. 
    Une quête qui se doit d'être menée à bien, mais mais mais, des contretemps se profilent à l'horizon. Le royaume de Kitoln est un monde dans lequel la diplomation occupe une place importante, on y retrouve une forte hiérarchie sociale. Tout n'est pas toléré, tout ne peut se faire en un claquement de doigt. La population est un facteur clé dans toute société, on peut ici observer le travail de plusieurs années de bourrage de crâne, plusieurs siècles d'histoires ( plus ou moins vraies ) ingurgités et régurgités par les habitants du royaume. 
     Laurence Puzenat possède une superbe plume, ce qui permet une totale immersion au royaume de Kitoln, on en veut encore! Un message est délivré, celui de l'espoir et de la persévérance illustraient d'un côté par un peuple qui s'ouvre, de l'autre par un mage des plus atypiques. On s'attache à ce monde imaginaire, on aimerait y faire un tour et se mettre dans l'ambiance, s'imprégner des lieux... 
   Je conclurai donc en vous disant qu'en ouvrant ce livre vous trouverez de la magie ( bien dosée ), des dialogues teintés d'humour et des personnages attachants, le tout saupoudré d'une très belle plume qui vous emmènera dans des contrées lointaines à la recherche de l'œuf de dragon! Avec le 1er tome du Royaume de Kitoln, Laurence Puzenat nous propose une saga qui s'annonce des plus prometteuses, à suivre de très près ( parole de rousse )!








29 commentaires:

  1. Une très bel chronique, je suis du coup intrigué par cet saga :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup! J'ai hâte de lire le second tome :)

      Supprimer
  2. je passe mon tour pour cette fois désolé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chacun ses goûts, ce sera pour une prochaine fois ;)

      Supprimer
  3. Ton avis laisse présager en effet d'un univers et donc d'une saga bien prometteurs ! Ce n'est pas mon style de prédilection mais sait-on jamais !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, tout cela est plus que prometteur! Ce n'était pas mon style il y a encore quelques mois... :)

      Supprimer
  4. Très, très belle couverture et un univers qui me tente énormément !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, la couverture est superbe et l'univers l'est tout autant!

      Supprimer
  5. Oh il m'a l'air vraiment magnifique !

    RépondreSupprimer
  6. Tu as le don de me donner envie de découvrir des romans qui de prime abord ne m'interpellaient pas plus que cela !! ;)

    RépondreSupprimer
  7. News Letter:
    Coucou,

    Comment vas-tu? :)
    Une nouvelle chronique est en ligne : http://lecturesdunevie.weebly.com/home/les-elus-t1-egerie

    Je te souhaite une très bonne soirée :D

    RépondreSupprimer
  8. Je ne connaissais ! Mais tu me donne terriblement envie de me plonger dans cet univers ! **

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai découvert ce livre sur twitter :) J'espère que tu auras l'occasion de découvrir le fabuleux royaume de Kitoln!

      Supprimer
  9. Ce livre n'est clairement pas pour moi mais je suis ravie de voir que tu as passé un bon moment livresque

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un genre qui ne plaît pas à tout le monde, mais merci :)

      Supprimer
  10. Je ne pense pas me le procurer pour l'instant mais ton avis me donne envie de tenter un jour quand même alors je garde dans un coin de ma tête ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si seulement nous avions le temps de lire encore plus, peut-être pourrions nous lire toutes les pépites que l'on trouve sur le net :)

      Supprimer
  11. Ca me paraît hyper intéressant, j'adore le résumé, la couverture est très jolie et ton avis rend le tout super sympa. Merci pour cette chouette découverte !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi! J'espère que tu auras l'occasion de le lire ! :)

      Supprimer
  12. À première vue, je n'aurais pas été attirée par la couverture qui fait très "jeunesse", mais j'aurais sans doute eu tort ;-) Merci d'avoir bousculé mes idées reçues ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, le style dessin peut paraître jeunesse mais il n'en est rien ( ou alors je suis passée à côté, ce que je ne pense pas ). Avec plaisir, c'est toujours plaisant de voir qu'une chronique peut faire changer, ne serait-ce qu'un peu, les choses :)

      Supprimer
  13. Je suis dans une période où j'ai très envie de (re) lire de la fantasy, alors je me le note !

    RépondreSupprimer
  14. Que lis-je? Des dragons? J'adore les dragons! Ils sont trop rares dans la littérature! Je note ce titre, merci pour la découverte. Sans ta chronique, et à cause de la couverture, je ne me serais pas attardée sur ce titre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des dragons, de fabuleux dragons qui n'ont pas leur langue dans leur poche :D
      Merci pour le passage. Plus d'une fois on pourrait passer à côté d'un livre pour sa couverture, les chroniques sont là pour piquer la curiosité ;)

      Supprimer
    2. C'est vrai que Bernie est pas sur la couverture.
      Je voulais vraiment que la couverture représente l'histoire à son tout début et on rencontre Bernie en cours de route ^^

      Supprimer

Merci de ton passage :)