Dernières chroniques sur le blog

Heberger image Heberger image Heberger image Heberger image Heberger image Heberger image Heberger image Heberger image Heberger image

12/04/2017

Rose


Edition de 2012 


🌹       🌹        ðŸŒ¹

Paris sous le Second Empire. Les ambitieux travaux d'Haussmann détruisent des quartiers entiers, générant des milliers d'expropriations douloureuses. Loin du tumulte, Rose Bazelet mène une vie paisible, au rythme de sa lecture du Petit Journal et de ses promenades au Luxembourg. Jusqu'au jour où elle reçoit la fatidique lettre du préfet : sa maison, située sur le tracé du boulevard Saint-Germain, doit être démolie. Liée par une promesse faite à son mari, elle ne peut se résoudre à partir. Contre le baron, contre l'empereur, Rose va se battre pour sauver la demeure familiale qui renferme un secret jalousement gardé…

 ðŸŒ¹       🌹        ðŸŒ¹


Editions Le Livre de Poche     Historique    248 pages




   Un roman d'une grande sensibilité écrit avec douceur, le genre de roman qui vous invite doucement mais sûrement à tourner les pages. Rose, c'est à la fois le titre du livre mais aussi le nom du personnage principal, une femme déterminée à laquelle on s'attache relativement facilement. L'histoire est racontée à la première personne, en effet, Rose s'exprime à son défunt mari. Le choix du point de vue interne apporte une touche intime au récit, cela nous intègre dans le quotidien de cette femme, une sorte d'invitation officieuse à découvrir son vécu. J'ai parfois été perturbé par l'emploi du "vous", un vous de politesse qui déstabilise. Je pense qu'il est nécessaire se mettre dans le contexte pour en comprendre l'usage.
    Nous sommes plongés dans l'ancien Paris, celui de la rénovation et des grandes travaux, un monde de poussière et de bruit. Les boulevards deviennent les artères de la ville, au détriment d'une frange de la population qui assiste, impuissante, à la destruction de sa rue, de son immeuble mais surtout de sa maison. Rose en fait partie, sa maison se situe sur le tracé de l'artère et va être engloutie afin de donner naissance à une nouvelle architecture. Cette frange va constituer une micro-société que le lecteur découvre avec appréhension et émerveillement. D'un côté on peut observer les résignés, celles et ceux qui plient bagages dès l'annonce du changement, d'un autre nous avons les résistants, des hommes et des femmes qui veulent se battre pour leur maison. Rose est une battante, la plus déterminée d'entre toutes.

    Tout le monde sait qu'il est dur de résister seule, c'est donc tout naturellement que la lecture nous invite à découvrir les amis de Rose. Ces derniers ne soutiennent pas forcément les motivations de la vieille femme mais ils demeurent néanmoins présents à ses côtés. Parmi eux Alexandrine et Gilbert me sont apparus comme les piliers du vestige qu'est la vie de Rose. Alexandrine est une jeune femme dont les liens avec Roses sont très particuliers, elle pourrait être sa fille tant leur complicité est inégalable, une amitié hors du commun qui touche les lecteurs. Gilbert quant à lui est une personnage plutôt attachant, il est l'ami qui veille sans porter de jugement, le chiffonnier au grand cœur.
    Nous suivons donc la vie de Rose à travers les mots destinés à son époux, une femme avec une volonté de fer qui ne veut pas perdre sa maison. De nombreuses lettres rythment l'histoire, écrite par sa fille, par ses amis, autant de protagonistes que nous apprenons à connaître le temps d'une lettre. La peur de perdre la maison n'est pas le seul tourment de Rose. Notre gentille petite dame a connu bien des bouleversements dans sa vie, des choses qu'elle peine à avouer ( même à son mari ). Le fait d'écrire à une personne qui n'est plus de son monde permet à Rose d'ouvrir son cœur comme elle ne l'a jamais fait auparavant. Elle convoque des réminiscences plus ou moins douloureuses qui tissent la toile de sa vie.

     Les révélations étaient prévisibles mais bien amenées, on commence à comprendre les réactions de Rose, ses choix ainsi que sa persévérance. On suit ses pensées et ses efforts, il s'agit d'une superbe histoire, du poignant témoignage d'une femme que rien ni personne ne semble pouvoir arrêter. Un récit qui se savoure et qui touche le lecteur. Une plume fluide et agréable qui nous entraîne à la découverte du Paris du XIX.



10 commentaires:

  1. C'est rigolo, ce roman est dans ma PAL et je l'ai regardé aujourd'hui. Tu m'as convaincue de l'en sortir!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coïncidence ? Hmmm je ne crois pas, c'est sans doute un signe :)

      Supprimer
  2. J'aimerais énormément le lire ! Je suis très intéressée par les romans historiques et le Second Empire m'intrigue pas mal. Merci pour cette découverte, je vais le noter dans un coin pour ne pas l'oublier ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense qu'il te plaira, on a une vision de la société de l'époque, c'est super :)

      Supprimer
  3. J'aime beaucoup l'écriture de cette auteure donc pourquoi pas, ça pourrait tout à fait me plaire :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que ça pourrait te plaire, il faut que je découvre d'autres livres de l'auteur :)

      Supprimer
  4. Owwh je ne connaissais pas du tout merci pour la découverte ! **
    J'aime beaucoup lorsque les histoires se déroule dans un Paris d'un autre temps :) (Je ne sais pas si ça se dit ahah)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi ;)
      J'avoue que c'est toujours intéressant de découvrir nos villes sous un nouveau jour/époque!

      Supprimer
  5. J'ai bien aimé les livres de cette autrice, alors pourquoi pas me lancer dans ce roman aussi si l'occasion se présente :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et si l'occasion se présente pour moi je découvrirai d'autres livres de l'auteure :)

      Supprimer

Merci de ton passage :)