Dernières chroniques sur le blog

Heberger image Heberger image Heberger image Heberger image Heberger image Heberger image Heberger image Heberger image

18/07/2015

Samedi, c'est pique-nique !




Le samedi, jour de réunion, rassemblement. Revoir les proches, les amis, discuter et rire, sortir. Cet article a le même principe. Voir faire découvrir des choses, des petits riens comme de grands riens, comme aussi de superbes artistes, sans sortir de chez vous. Sympa non ?



Je n'ai malheureusement pas grand chose à vous proposer aujourd'hui. Je suis en manque d'inspiration, fatiguée et assaillie par les migraines. Toutefois, je vais tenter de vous proposer quelque chose de potable...



Pourquoi ne pas parler d'un manga ? Ou plutôt, de mon manga  préféré !Il s'agit de Death Note, de Takeshi Obata. J'ai découvert ce manga au collège, il doit être l'un des premiers que j'ai lu, le seul auquel j'ai réellement accroché. Je crois que c'est surtout Ryûk, un Dieu de la mort, qui m'a charmée. J'ai été totalement séduite par cette créature maléfique, incroyable... M'a d'ailleurs été offert le sac Death Note ainsi que la peluche Ryûk, de même que je me suis acheté un collier-montre représentant le cahier de la mort.
 Je regarde en ce moment même les animés de ce manga, et je suis une nouvelle fois séduite. Je redécouvre l'histoire, m'attache de nouveau aux personnages. J'ai également vu les films adaptés de cet ouvrage, que j'ai tout autant apprécié. En définitive, je suis amoureuse de l'univers de ce manga, à la fois maléfique et terriblement captivant. 




4 commentaires:

  1. C'est un manga que j'ai découvert avec l'animé et j'aime beaucoup. Comme toi j'ai été charmé par le Dieu de la mort :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouiii, Ryûk, mon amour de la vie je crois bien *-*

      Supprimer
  2. Je crois que c'est le dernier manga animé que j'ai regardé. Relativement court (pour un manga) mais intense. Ce n'est pas celui que j'ai préféré par rapport à l'ambiance car il est un peu glauque et le personnage principal m'est apparu un peu mégalo et trop calculateur. Néanmoins, malgré quelques divergences de goût, j'ai suivi de bout en bout notamment car je trouvais très intéressant la réflexion sur la mort et sur la justice que l'auteur a voulu creuser.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, court mais intense, c'est exactement cela :)
      J'aime tout ce qui est glauque, sans doute une des raisons pour lesquelles j'aime ce manga, et aussi notamment pour la réflexion sur la mort et la justice, je trouve que le tout est bien mise en dessin, l'idée est bonne et bien exploitée.

      Supprimer

Merci de ton passage :)