Dernières chroniques sur le blog

Heberger image Heberger image Heberger image Heberger image Heberger image Heberger image Heberger image Heberger image

21/07/2015

L'île des esclaves


RESUME

Echoués à la suite d'un naufrage sur une île gouvernée par des esclaves fugitifs, une coquette et un petit-maître perdent la liberté tandis que leurs esclaves désormais affranchis deviennet maîtres -et leur font subir diverses épreuves : "Nous vous jetons dans l'esclavage pour vous rendre sensibles aux maux qu'on y éprouve ; nous vous humilions, afin que, nous trouvant superbes, vous vous reprochiez de l'avoir été."


Théâtre
Classique
Editions Larousse
125 pages 



Un peu plus sur le dramaturge...


Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux, plus communément appelé Marivaux est un journaliste, dramaturge et romancier français du XVIIIe. Le terme Marivaudage va être créé en référence au style de  cet auteur. Il a écrit de nombreuses pièces de théâtre. 




L'île des esclaves est une pièce de théâtre que j'ai eu l'occasion de lire durant mon année de 1ere, dans le cadre scolaire. J'ai été agréablement surprise par cette courte pièce, riche en leçons et en humour. J'ai donc décidé de vous donner brièvement mon avis sur cet ouvrage.
Le dramaturge met en scène des maîtres et esclaves échoués sur une île, livrés à eux-mêmes. Il est ici intéressant d'observer les relations entre les différents personnages, à savoir entre les maîtres et les esclaves. Marivaux inverse les rôles, la souris devient le chat, l'esclave devient le maître. J'ai trouvé cette transformation passionnante et superbement bien mise en scène. un habile retournement de situation qui déstabilise aussi bien le lecteur que les personnages. 
Cette inversion des rôles perturbe tout le monde, mais il est ainsi coutume d'agir de la sorte sur l'île, chacun est contraint de s'y soustraire. Il s'agit en quelque sorte d'une mise à l'épreuve pour les naufragés, mais c'est également une manière de faire prendre conscience aux maîtres de la cruauté des traitements infligés. Les esclaves ont du mal à s'adapter à ce comportement de dominateurs, et les anciens maîtres subissent un juste retour des choses. Tous découvrent une nouvelle facette de leur personnalité, se rendant compte des torts causés durant leur existence d'avant le naufrage.
Cette pièce de théâtre dénonce les abus de pouvoir, le contrôle par la soumission. Le point fort de cet ouvrage est sans aucun doute le maniement de l'humour pour condamner une telle situation. J'ai trouvé Marivaux vraiment incroyable. A travers des scènes improbables mais pourtant crédibles, il parvient à rendre compte de l'absurdité de l'esclavage. 

Quand tu auras souffert, tu seras plus raisonnable ; tu sauras mieux ce qu'il est permis de faire souffrir aux autres.

Dans le pays d'Athènes j'étais ton esclave, tu me traitais comme un pauvre animal, et tu disais que cela était juste, parce que tu étais le plus fort. Eh bien ! Iphicrate, tu vas trouver ici plus fort que toi ; on va te faire esclave à ton tour ; on te dira aussi que cela est juste, et nous verrons ce que tu penseras de cette justice-là ;


9 commentaires:

  1. Il me semble avoir déjà entendu parler de cette pièce de théâtre mais je ne l'ai jamais lu ! Je le ferai peut-être, sujet abordé est intéressant et important. Je suis curieuse de voir ce que donne cette inversion de rôles.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cette pièce est vraiment très courte en plus, je ne peux que te la conseiller :)

      Supprimer
  2. Je ne connaissais pas celle ci j'avoue mais peut etre à tester du coup

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce livre pourrait être une accalmie entre deux lectures d'un autre genre :)

      Supprimer
  3. Réponses
    1. Ah contente de voir quelqu'un qui a aussi apprécié ! :)

      Supprimer
  4. J'aimerais beaucoup lire cette pièce. Je me souviens en avoir parlé en cours de français, mais je ne l'ai jamais lu :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors saute sur l'occasion, c'est une toute petite pièce très divertissante :)

      Supprimer
  5. J'ai été surprise au début et j'avais un peu des apriorits je l'avoue mais en commençant à le lire je me suis assez vite rendu compte que le mariage polar et vampire était assez bien trouvé ! et surtout rendait pas mal

    RépondreSupprimer

Merci de ton passage :)