Dernières chroniques sur le blog

Heberger image Heberger image Heberger image Heberger image Heberger image Heberger image Heberger image Heberger image

03/06/2015

King's Game [ 1 ]


Editions Ki-oon     Manga/Seinen 

Résumé du 1er tome 
Nobuaki est réveillé en pleine nuit par un étrange message qui met au défi deux de ses camarades de lycée de s’embrasser. À en croire le mystérieux expéditeur du mail, la classe entière participe à un “King’s Game”, un jeu du Roi auquel elle ne peut se soustraire. Jour après jour, à minuit pile, un nouveau défi s’affiche sur le téléphone portable des lycéens, qui finissent par découvrir la cruelle vérité : ils ont 24 heures pour exécuter les ordres du Roi, et la sanction en cas de désobéissance est la mort.
Suicides ou meurtres ? Puissance occulte ou criminel de chair et de sang ? La mort s’abat inéluctablement sur ses jeunes victimes, où qu’elles se trouvent et quoi qu’elles tentent pour s’échapper. Le couperet se rapproche dangereusement de nos héros… Parviendront-ils à démasquer le Roi avant qu’il ne soit trop tard ?
Informations relatives au manga 

Ce manga existe sous une version plus littéraire, sous la forme d'un roman écrit par Nobuaki Kanazawa. Hitori Renda est le dessinateur des mangas. La première saison de King's Game est divisée en 5 mangas. Il s'agit de la saison 'normale. Il existe également la saison King's Game Extrême qui elle aussi se compose de 5 mangas. Tout récemment est apparue la version King's Game Origin qui ne compte actuellement que 2 tomes. 

[ TOME 1 ] Petit saut dans l'univers des mangas, il était temps que je m'y remette. La lecture de King's Game a ainsi été l'occasion idéale de renouer avec cet univers si particulier. 

L'histoire démarre très rapidement, embarquant le lecteur dans le jeu du  roi. Jeu malsain dans lequel des élèves de seconde doivent exécuter un gage, une action, sous peine de gage, en règle générale il s'agit de la mort. Rien de très compliqué pour débuter, une sorte de mise en confiance, une période test pour les élèves. Ils sont partagés entre amusement et crainte, n'ayant pas encore été confronté à la sanction. Puis tout s'accélère. Témoins à une réalité troublante, le doute s'installe peu à peu en chacun. La peur commence à les ronger.

Une machination se met en place, les ordres du roi deviennent de plus en plus malsains. Ils leur demandent parfois d'agir contre leur volonté, contre-nature. Un dilemme. Une ambiance tendue et atmosphère lourde s'installent progressivement, accompagnant le lecteur tout au long du récit. Le doute mais aussi l'effroi gagne chaque élève, de même que la culpabilité et la rage. J'ai aimé suivre l'apparition de ces multiples sentiments chez chaque élève. Un ressenti différent pour chacun d'entre eux. On sent le doute envahir tous les élèves, de même que l'incompréhension puis progressivement la peur s'installe, les rongeant de l'intérieur. 

En proie à un jeu sordide auquel il semble impossible de s'extraire, les secondes ne savent plus quoi faire, qui croire. Le jeu repousse les limites de l'entendement, de la raison. Absurde et macabre, inhumain. Tous cherche à connaître l'identité du roi, le lecteur y compris. Quel est-il pour ainsi jouer avec la vie de plusieurs individus ? Qui se cache derrière ces ordres ? On s'interroge donc sur la vie, sur la mort, mais surtout sur le pouvoir de décisions que détiennent quelques personnes.

Ce livre remet aussi en question notre façon d'agir. Face à une telle situation, comment réagirions-nous ? Que ferions-nous pour sauver un ami ? Mais à quel prix ? C'est la nature animale de l'homme que ce jeu fait ressortir. La bestialité qui se terre en nous. 

L'ambiance oppressante de ce manga m'a donné envie de lire la suite. A première vue les ordres semblent donnés au hasard, mais plus on avance et plus l'impression que tout est minutieusement calculé s'empare de nous. La fin nous laisse sur une interrogation, comme en suspend. 

J'ai également beaucoup aimé les illustrations, elles mettent très bien en relief l'histoire. Parfois un peu trash, elles sont généralement précises et peu détaillées, ce qui permet de cerner l'ensemble de l'histoire. Ce premier tome s’intéresse en partie à une poignée de personnage, il ne permet donc pas de se familiariser avec toute la classe pour ce qui est des visages.


Faire une chronique par tome s'avère long et pas forcément astucieux vu la vitesse à laquelle j'ai dévoré ce saison. Je vais donc vous proposer un avis global de King's Game. 

[ ENSEMBLE ] Une saison très addictive qui nous plonge au cœur même du sordide jeu du roi. Les morts semblent tomber comme des mouches et les ordres du roi se font de plus en plus cruels. La quête pour découvrir l'identité de ce dernier est acharnée, une lutte sans merci contre cet esprit fourbe qui manipule les élèves. La révélation de son identité ainsi que les causes/motivations de ses actes me laisse quelque peu perplexe. J'ai eu du mal à avaler une telle explication...

Le point fort de ces mangas est sans conteste son côté captivant, une  immersion totale au sein des élèves de la seconde B, un voyage au cœur de l'horreur. Chaque tome nous laisse en suspens, en attente de la suite. Chaque personnage possède un trait de caractère lui étant propre, certains sont dévoués, d'autres stratèges. Bien qu'il soit difficile de dresser le portrait de chacun, je trouve qu'on se souvient avec plus ou moins de netteté de chacun. Les dessins renforcent vraiment très bien les émotions décrites dans les dialogues, j'ai trouvé que le dosage dessin/parole  était correct, laissant aussi place à l'imagination du lecteur.

En définitive il s'agit d'une belle découverte, j'ai hâte de découvrir les autres saisons !




2 commentaires:

  1. Ca fait longtemps aussi que je ne me suis pas remise aux mangas mais j'avoue que tu donnes quand meme envie de découvrir ça aussi !

    RépondreSupprimer
  2. Je n'ai jamais lu de mangas mais j'ai très envie de tenter un de ces jours! Et si j'aime, pourquoi pas lire cette saga puisque j'en entends beaucoup parler!

    RépondreSupprimer

Merci de ton passage :)