Dernières chroniques sur le blog

Heberger image Heberger image Heberger image Heberger image Heberger image Heberger image Heberger image Heberger image

11/01/2015

La Part de l'autre - E.E.Schmitt


J'avais très envie de lire ce livre, ayant beaucoup fait parler de lui. Qui plus est il s'agit d'un thème, d'une idée de départ qui m'a séduite avant même de commencer la lecture. 

Le premier adjectif qui me vient à l’esprit pour parler de ce livre est « original ». Il s’agit d’une œuvre unique qui nous montre a quel point la vie d’un homme est faite de hasards et de coïncidences. Rien n’est acquis et tout aspire à le devenir. Le moindre petit incident peut avoir des répercussions énormes sur la vie d’un homme. Bien sûr, l’incident en lui-même n’influe pas directement sur l’existence, mais il est le point de départ de sa nouvelle vie, des futurs tracas de son quotidien.

E.E. Smichtt nous conte deux histoires parallèles, en apparence opposées mais qui réservent leur lot de points communs. D’un côté nous avons Adolf Hitler tel que nous le « connaissons », celui qui a raté son concours des Beaux-Arts. Nous suivons son parcours pour le moins chaotique et nous lui découvrons un côté presque humain... C’est un point qui m’a gêné. Donner une once d’humanité à un homme qui en est dépourvu... Il n’est que méchanceté, pauvreté et cruauté. Tout n’est qu’une succession d’échecs pour cet homme monstrueux. Parallèlement, nous suivons aussi le cheminement d’Adolf H, un jeune homme sorti rayonnant du concours, gentil doux et amoureux. Il nous est permit de comparer l’évolution de chacun, de découvrir le changement de mentalités des personnages à travers les épreuves de la vie et de la guerre. J’ai aimé être spectatrice des ces changements, constater que la vie de chacun ne dépend pas uniquement de sa propre volonté mais aussi de celle des autres.

Grâce à ce roman il m’a été permit de découvrir le style de E.E. Smichtt. Je dois avouer que je ne lui ait rien trouvé d’exceptionnelle. Une plume fluide et agréable, qui berce le lecteur sans pour autant l’envoûter. On sent de la recherche à travers les lignes mais sans ce plus qui captive. La plume de l’auteur n’est certes pas quelconque mais elle n’est pas non plus extraordinaire. J’ai trouvé qu’elle manquait un peu de charme, bien que cela n’entache en rien la lecture.

En somme, c’est surtout l’originalité de l’histoire qui m’a séduite. J’ai été happée par les deux récits, autant celui d’Adolf Hitler que celui d’Adolf H. J’ai pu observer d’un œil attentif le cheminement effectué par les personnages, des parcours semés d’embûches, jalonnés d’obstacles. Il y a sans cesse du nouveau et du renouveau, je n’ai pas eu le temps de m’ennuyer. A partir de pas grand chose l’auteur a su créer une double vie, un parallèle palpitant qui nous montre les conséquences d’une seule action. En chacun de nous réside quelque chose de mauvais, une part d’ombre qui ne demande qu’à prendre le dessus sur la pureté de notre âme, c’est ce que nous pouvons appeler « La Part de l’autre.»

Comment peut-on commander les hommes si l'on n'appartient pas soi-même à l'humanité ?
L'amitié suppose qu'on s'aime pour ce qu'on a de différent non pour ce qu'on a de commun.
A quarante ans, vous décidez de faire des enfants et vous décidez de ne plus peindre. En fait, ce que vous désirez, c’est décider. Maîtriser votre vie. La dominer. Fut-ce en étouffant ce qui s’agite en vous et ce qui vous échappe. Peut-être ce qu’il y a de plus précieux. Voilà, vous avez supprimé la part de l’autre en vous comme à l’extérieur de vous. Et tout ça pour contrôler. Mais contrôler quoi ? 
Informations sur le livre
 • Editions Le Livre de Poche
 • 503 pages
 • Historique avec une touche de Science - Fiction


22 commentaires:

  1. Je viens de lire un roman de l'auteur. Je ne le connaissais pas mais il faudrait que j'essaie un autre de ses écrits. Celui que j'ai tenté était très intéressant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que c'est surtout l'originalité qui attire chez cet auteur :)

      Supprimer
  2. Ce livre fait partie de mes grands grands coup de coeur. J'ai été séduite par son originalité et par la plume de l'auteur qui donne un souffle de vie extraordinaire aux deux différents Hitler. Belle chronique, je suis très heureuse de voir qu'il t'a plu également.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il m'a bien plu ! Pas un coup de coeur mais une belle découverte qui m'a donné envie de découvrir le reste de son oeuvre. En effet, l'originalité de ce livre est surprenante, déconcertante !

      Supprimer
  3. Je l'ai dans ma PAL et j'espère apprécier l’histoire autant que toi, et pour la plume de l'auteur, on verra bien ce que j'en penserais ^_^

    RépondreSupprimer
  4. Ah oui j'en ai entendu parlé de celui là. Ma maman l'avait lu avec ses étudiants. Il parait qu'il est vraiment bien et que c'est impressionnant !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il est super, incroyable ! :o je crois que je pourrai en parler des heures entières!

      Supprimer
  5. J'ai beaucoup aimé ce roman qui relève d' un grand talent littéraire, surtout dans la façon d'aborder un sujet assez rébarbatif et dur ! un livre qui reste gravé dans mes souvenirs

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, on ne peut oublier cette lecture. Un sujet certes rébarbatif mais tellement bien mené :)

      Supprimer
  6. Il faudrait vraiment que je lise ce livre tiens !

    RépondreSupprimer
  7. Lu il y a peu, c'est un livre que je ne suis pas prête d'oublier... Mon Éric Emmanuel Schmitt préféré pour la façon stupéfiante dont il a traité ce sujet délicat !

    RépondreSupprimer
  8. il me semble que j'ai déjà lu des romans de l'auteur, et j'ai déjà vu plusieurs fois celui ci je pense que je le lirais un jour :3

    RépondreSupprimer
  9. C'est un livre que je veux lire depuis un sacré moment déjà, encore une fois j'ai un livre de cet auteur dans ma PAL qu'il faudrait que je lise... x')

    RépondreSupprimer
  10. Je n'avais jamais vraiment voulu lire un livre de cet auteur, mais ton avis m'intrigue sur le roman. Pas pour la plume, mais pour l'histoire, comme tu le dis si bien. Donc je prend ce livre en note, déjà que l'histoire me semble originale et intéressante :)

    RépondreSupprimer
  11. Je ne sais pas si je lirais ce roman, peut-être un jour mais pas dans l'immédiat. En tout cas, l'histoire semble vraiment originale !

    RépondreSupprimer
  12. J'ai adoré, c'est mon auteur préféré grâce à ce livre. Un véritable coup de coeur! J'ai mis 19 je crois.

    * critiques-de-livres *

    RépondreSupprimer
  13. "La plume de l’auteur n’est certes pas quelconque mais elle n’est pas non plus extraordinaire."

    >> Justement j'adore, il pourrait faire plus mais son écriture reste modeste. Elle est élégante sans en envoyer des tonnes non plus, contrairement à L'élégance du hérisson par exemple. Tous ces romans véhiculent une profonde moralité, et j'adore. Je suis en train de lire Lorsque j'étais une oeuvre d'art du même auteur, et j'aime toujours autant !

    * critiques-de-livres *

    RépondreSupprimer
  14. "La part de l'autre" est vraiment un super livre, je l'ai adoré, vraiment ! *^* J'ai aimé le côté "original", comme tu dis, de l'histoire, cette ensemble que l'auteur à réussi à mettre en place, ces différents Hitler, le vrai et celui qui aurait pu être le vrai, et forcément on aime Adolf H pour l'homme qu'il a réussi à devenir. Mais on est dérangé de comprendre l'homme qu'Hitler est réellement devenu : un monstre, certes, mais un homme. Nous prouvant que peut tous passer dans la folie et dans la détermination de cette folie, comme il l'a fait. J'ai notamment aimé l'espèce de carnet de bord à la fin du roman ! :) Pour ce qui est de la plume d'E.E. Schmitt, j'ai beaucoup apprécié pour ma part, il réussi à ne pas "s'imposer" dans son livre, je veux dire que nous n'avons pas l'impression de lire un livre d'E.E. Schmitt, mais un livre sur Hitler par Hitler tel qu'il a été et tel qu'il aurait pu être, et c'est ça que j'ai trouvé intéressant dans ce roman justement ! J'ai notamment adoré la plume de l'auteur dans ces pages là : fin de la page 182 ("Hitler transmet les ordres.") jusqu'à la page 183 (toute la page). Bref, c'est un roman que j'ai adoré :D

    RépondreSupprimer
  15. J'aimerai beaucoup lire ce livre un jour ^-^

    RépondreSupprimer

Merci de ton passage :)