Dernières chroniques sur le blog

Heberger image Heberger image Heberger image Heberger image Heberger image Heberger image Heberger image Heberger image

04/01/2015

Du rouge sang aux caves painctes

Ce roman est le deuxième que j’ai eu l’occasion de découvrir dans le cadre de mon partenariat avec Janyce et la maison d’édition Société des Ecrivains. J’ai de suite été charmée par le titre mais également par le résumé qui m’a donné envie de me jeter dans cette lecture. Merci pour votre confiance.

Dès le début nous sentons que l’auteur s’est vraiment investi. Des cartes du château et des caves nous sont présentées, ce qui permet de mieux se représenter les lieux, de plus je trouve que c’est original et bien pensé ! Nous remarquons aussi la présence d’un préambule que je n’ai pas compris de prime abord. Je l’ai relu une fois le roman achevé et je dois avouer que tout est devenu plus clair.

Jean-Paul Robert promène son lecteur de piste en piste sans jamais en écarter aucune. Chaque élément est étudié avec intérêt. J’ai nageais dans le flou quant au mobile du meurtre, ce qui n’a pas été le cas du coupable. En effet, son profil se dessinait à l’horizon bien que des zones d’ombres persistent. D’ailleurs je reste un peu perplexe quant à la fin que je relierai pour mieux comprendre.
Suivre l’avancée des enquêteurs en temps réel m’a beaucoup plu, il y avait une séparation des jours, ce qui permettait de mieux suivre la progression ainsi que de se repérer plus facilement dans le temps.

J’ai apprécié cette lecture. Grâce à elle il m’a été permit de découvrir les caves mais aussi leurs histoires. J’ai réussi à voyager dans le temps par le biais des références historiques, notamment avec les Templiers, cette balade à travers l’océan des âge m’a plu. Cependant j’ai trouvé quelques longueurs à ce livre, les descriptions des lieux et des objets prenaient, à mon goût, trop de place. Je n’ai pas eu l’impression de connaître les personnages, j’en savais davantage sur les caves que sur les protagonistes et leur caractère. Ce point m’a quelque peu perturbée. Découvrir un roman riche et complet, avec un travail remarquable en profondeur reste tout de même très appréciable, bien que ces recherches puissent alourdir le récit. JP Robert a une plume très agréable, il sait choisir les mots avec justesse et précision. Son style unique a su rendre le récit captivant, donnant le rythme de l’enquête.

Malgré le peu de renseignement sur les personnages, j’ai tout de même apprécié Gendron, le policier en apparence violent mais aussi doux qu’un agneau. J’ai aussi aimé Paul, pour sa détermination et ses faiblesses, un homme connecté au monde par les réseaux sociaux qui doit affronter la mort brutale de son père.
Bien que cette chronique puisse paraître négative, elle ne l’est pas. Ce livre a su me satisfaire, me faisant découvrir Chinon et ses mystérieuses caves. Je remercie l’auteur pour cette promenade, j’ai passé un très bon moment avec ce livre.



- La "coulée de miel", annonça fièrement Bertrand, comme s'il avait lui-même découvert ou créé cette bizarrerie de la nature. C'est une concrétion calcaire, qui continue à se former sur les pierres. Autrefois on appelait ça "le degueulis de Gargantua" 
Informations sur le livre
• Société des Ecrivains
• 330 pages /Grand format
• Policier


21 commentaires:

  1. Oulala Il me faut ce livre!!!
    Bon dimanche :)
    Mashmarlow

    RépondreSupprimer
  2. Dommage pour les personnages mais l'histoire a l'air vraiment bien faite. Je ne connaissais pas du tout mais j'avoue que ça donne envie de découvrir ce que l'auteur a créé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est vraiment un livre unique qui vaut le détour ;)

      Supprimer
  3. Coucou
    je passais sur ton blog pour voir s'il y avait du nouveau et j'ai découvert ta critique !
    Ah tu me donne bien envie de le lire.
    Qu'à tu pensé de l'enquête ? ce n'est pas rapide ? il y a assez de suspense ? Tu n'en parle pas trop alors je te demande.
    Peut-être que je l'achèterais quand j'aurais épuisé mon stock de livre dont je dois faire la chronique ou alors je craquerais avant je te dirais.
    Le grand format me rebute un peu étant donné que je n'ai pas de place pour casser ce genre de livre.. mais bon je verrais.
    je te tiens au courant de toute façon.

    Tu vas lire quoi après celui là ?

    Bisous et bonne journe

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison, je devrai davantage parler de ces passages/éléments clés quand il s'agit d'un roman policier :)

      Supprimer
  4. Malgré les longueurs dont tu parle, ce livre à l'air bien :)

    RépondreSupprimer
  5. je note! ça a l'air pas mal comme bouquain

    RépondreSupprimer
  6. J'ai eu un peu de mal avec ce livre... L'auteur n'a pas réussi à me captiver :s.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'avais pu le lire dans ta chronique, c'est dommage :s

      Supprimer
  7. Un roman qui semble vraiment plaisant ! Merci pour la découverte :)

    RépondreSupprimer
  8. il ne me tente pas plus que cela, mais l'histoire a l'air bien sympathique en tout cas

    RépondreSupprimer
  9. Il ne me botte pas plus que ça... je pense passer à côté :)

    RépondreSupprimer
  10. Ce n'est pas vraiment mon genre de lecture. Moi et le policier ont fait pas mal deux. Alors je ne crois pas lire ce livre.

    RépondreSupprimer
  11. Je ne suis pas fan des romans policier... Et celui-là ne me tente vraiment pas

    RépondreSupprimer
  12. " notamment avec les Templiers "

    >> J'aime beaucoup cette époque.

    * critiques-de-livres *

    RépondreSupprimer
  13. Il a l'air bien, mais j'ai déjà tellement de livre :-/

    *critiques-de-livres *

    RépondreSupprimer
  14. Je ne trouve pas que ta chronique paraisse négative, t'inquiètes :) Cependant, malgré une chronique justement positive de ce roman, je n'arrive pas à être tenté, le résumé ne me plait pas et je ne pense pas que ce livre puisse m'intéresser et me plaire, ce n'est tout simplement pas mon genre de livre, désolé :/

    RépondreSupprimer
  15. Il a l'air pas mal, mais je ne sais pas, je ne suis pas emballée ^-^

    RépondreSupprimer

Merci de ton passage :)