Dernières chroniques sur le blog

Heberger image Heberger image Heberger image Heberger image Heberger image Heberger image Heberger image Heberger image

30/11/2014

Carrie - Stephen King

Lecture commune avec FreedomBooks et Caro


Carrie, une lecture agréable dans son ensemble mais qui ne m'a pas du tout convaincue. 

Je n'ai pas été satisfaite par ce roman, une lecture plutôt mitigée tirant vers le négatif. De trop nombreux points m'ont fortement déplu et je me suis ennuyée durant cette lecture. J'ai mis plus d'une semaine à venir à bout des quelques 300 pages du livre...
Le style de Stephen King, certes inégalable, m'a laissé quelque peu indifférente. Je ne voyais parfois pas l'intérêt de certaines scènes et j'avais l'impression que certain enchaînement de phrases n'était pas cohérent. De plus, l'auteur utilise des parenthèses à tire-larigot, ce qui m'a vraiment agacée car je ne comprenais plus rien au sens du paragraphe... Ce qui avait également tendance à alourdir la lecture, à l'allonger inutilement. Pour autant, s'est dégagé au fil des pages une atmosphère lourde, presque oppressante que je ne connaissais pas. C'est sans doute ce qui m'a permit de terminer ce livre. Je dois reconnaître que Stephen King est doué pour créer ce genre d'ambiance malsaine.  Un climat de peur et d'attente s'est progressivement installé tout au long du roman.
Le personnage de Carrie m'a semblé distant bien qu'il soit le personnage principal.  Je n'ai pas été touché par son terrible quotidien ni par toutes les souffrances qu'elle a endurées. J'étais comme spectatrice de sa vie.  Carrie est une jeune fille possédée par le malheur et la folie. Une jeune femme a qui seuls les enfers sourient. Une vie de misère pour une mort 'en beauté' étant donné son oeuvre de destruction massive. Ne parlons même pas de sa mère... une vraie fanatique, le genre de femme capable de tout pour sa religion. Je l'ai trouvé intrigante dans le sens où le malheur semble avoir frappé très tôt à sa porte. 
Stephen King a très axé son écriture sur la caractère psychologique de personnages. Nous pouvons trouver une jeune fille atteinte du don de télékinésie ainsi qu'une fanatique, un couple de sadiques prétentieux ainsi qu'une adolescente rongée par les remords.  J'ai trouvé l'ensemble de ces protagonistes très intéressants et bien travaillé. L'auteur est parvenu à nous rendre compte des motivations de chacun, de leur rôle dans la vie de Carrie. C'est à mon goût le point fort du roman. Cette façon de créer une personnalité propre à chacun tout en liant les actions des uns à celles des autres. Comme les fils tissés par une araignée se rejoignent pour former sa toile. 
 Un point particulier m'a cependant beaucoup dérangée. Je parle notamment de ces paragraphes mis à la suite les uns des autres mais n'abordant pas la même période/ le même événement. On passe d'un article de journal à un témoignage, d'une description de Carrie à un extrait d'autobiographie de Sue. J'avoue avoir été déroutée, déconcertée par ces nombreux changement de positions. J'avais vraiment eu du mal à suivre le récit, d'autant plus que certains événements étaient racontés sous des angles différents ce qui était certes intéressant mais alourdissait encore la lecture. Nous avions la vision de Carrie puis celle d’untel et encore d'untel sur ce même moment, ce qui crée un effet de répétition, des longueurs sans doute inutiles. De ce fait l'action état quasi inexistante.
J'ai bien aimé la fin dans le sens où je ne m'y attendais pas. Comme un air de déjà vu. L'auteur nous fait comprendre bien des choses par le biais de cette fin. Je ne vous en dis pas plus, je crois en avoir déjà trop dit. 
En définitive ce roman délivre un message, il ne faut pas faire d'un élève différent le souffre douleur de toute une classe. La violence gratuite, physique ou morale a toujours des conséquences et le tribut à payer s'avère parfois plus lourd que prévu. Votre méchanceté ne reste jamais impunie, soyez-en conscient.  
Informations sur le livre 
• Editions Albin Michel ( Grand format )
• 278 pages
• Horreur / Thriller

26 commentaires:

  1. Ah mince désolée que ça n'ait pas aussi bien marché que ça. J'avais bien aimé celui ci mais je l'ai lu y a bien bien longtemps.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, cela ne me découragera pas pour autant, je pense lire d'autre livre de cet auteur :)

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Je peux comprendre, et d'après les chroniques que je vois, aucune n'entre dans le genre de King :)

      Supprimer
  3. C'est un de mes Stephen King préférés :)

    RépondreSupprimer
  4. Ce que je retiens de ta chronique est le fait que l'auteur exploite en profondeur le caractère psychologique de personnages. C'est un bon point car j'aime beaucoup comprendre les réactions. Mais le reste ne m'attire pas tellement alors pour l'instant je laisse de côté.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est très axé sur la psychologie, ce qui est intéressant :)
      Peut-être devrais-tu lire des chroniques plus positives sur Carrie, ça t'inciterait davantage à le lire :)

      Supprimer
  5. j'ai ce livre dans ma PAL, j'espère en sortir avec une meilleur impressions que toi ^_^

    RépondreSupprimer
  6. Je dois le lire pour un challenge ! :3 Ton avis est mitigé mais à la lecture il n'a pas l'air de vraiment tiré vers le négatif, bref. Je suis quand même assez intrigué et de toute façon, il faudra bien que je le lise x)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quel challenge ? :D
      Bah disons que je reste perplexe, du bon comme du moins bon, pas totalement négatif mais pas non plus convaincue ^^
      Oui, bonne lecture 'd'ailleurs :)

      Supprimer
  7. J'adore l'univers de Stephen King, mais je n'ai jamais lu celui-ci ! Je crois d'ailleurs que c'est son premier roman non ? Peut-être ceci explique cela... Merci pour cette chronique :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, son premier roman en tant que Stephen King en tout cas :)
      je pense aussi que ceci explique cela ^^
      De rien, merci d'être passée :)

      Supprimer
  8. J'avais assez aimé ce livre, tout comme les films ! Même s'il ne s'agit pas du meilleur King à mes yeux !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est que mon 2eme King et je ne compte pas m'arrêter sur un avis mitigé :)
      Je pense regarder les films :)

      Supprimer
  9. Hou Hou, avec le "King" c'est tout ou rien... Certains livres nous parlent d'autres moins ! Je te conseille 22/11/63 qui est peut être plus digeste, plus "moderne" dans sa construction. Mais "Carrie" reste incontournable pour les inconditionnels. Merci pour ta chronique, @Bientôt, Grybouille.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je le prends en note ! Je pense qu'il me plairait davantage.
      Carrie reste en effet un incontournable et c'est la raison pour laquelle je ne regrette pas de l'avoir lu :)
      Merci pour ton passage :D

      Supprimer
  10. Autant j'avais adoré la ligne verte (parce que oui honte à moi je n'ai lu qu'un de ces romans x) ) mais je compte continuer en y allant doucement, j'ai dans ma PAL "Nuit noire, étoiles mortes" et les deux tomes de Dôme.
    Les autres de ces romans comme cimetierre etc me font pour l'instant trop peur x)
    On verra bien, en plus ton avis mitigé me fait de nouveau douter pour l'achat de ce livre, je ne prendrais pas en premier celui-ci du coup ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avant celui-ci je n'avais lu que La ligne verte également :p
      Oh, j'ai bien envie de lire ton avis sur Nuit noire, étoiles mortes ! Les autres sont plus axés sur l'horreur donc je te comprends :)
      Tentes-en un plus " doux" peut-être, ça ira mieux je pense :)

      Supprimer
  11. c'est le premier livre de King que tu lis ?
    c'est vrai qu'au niveau de l'écriture ce n'est pas le plus léger. je me souviens avoir aussi eu du mal avec certain passage de ce livre. Maintenant c'est l'un des premiers qu'il a publier (sous le nom de King en tout cas) donc peut etre que c'est un galop d’essais.Après j'ai lu d'autre livre ou c'est encore plus le bordel dans les paragraphes donc sa m'avait pas plus choqué que ca (je pense en particulier a 1969 de Murakami) .
    Mais l'histoire est vraiment sympa et très bien trouver comme c'est souvent le cas avec les romans de King.
    Si tu cherches un autre livre qui se passe avec des lycéens écrit par SK je te conseil Rage (meme si un peu dur a trouver)

    RépondreSupprimer
  12. Je suis du même avis que toi.. Cette lecture fut une déception..

    RépondreSupprimer
  13. Ta chronique est vraiment très bien construite et rédigée. Ayant lu le livre en ta compagnie en plus ^^ elle me parle totalement. Bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup !! :D
      Oui, je trouve ça super d'avoir pu échanger nos points de vue etc, bisous :)

      Supprimer
  14. Je veux absolument le lire !
    *critiques-de-livres *

    RépondreSupprimer
  15. J'avais lu ce livre, et mon avis est identique au tien. Le mélange des points de vus, les phrases longues et qui n'ont presque ni queue ni tête perturbent la lecture. Sinon, c'est une histoire que j'ai apprécié dans l'ensemble.

    RépondreSupprimer

Merci de ton passage :)