Dernières chroniques sur le blog

Heberger image Heberger image Heberger image Heberger image Heberger image Heberger image Heberger image Heberger image Heberger image

09/09/2014

Il est grand temps de passer au 4eme et dernier tome : Le Livre de la mort.





C'est donc plus qu'impatiente que je me suis plongée tête la première dans ce roman. Et, dès le début, le signification de chaque titre ( Le Livre sans nom ; L'œil de la lune ; Le Cimetière du diable et Le Livre de la mort ) nous est expliquée en quelques lignes. Ce qui confirme ce mélange de fond et de forme très prenant et propre à la saga.

J'ai réellement eu l'impression de retrouver le Bourbon Kid, ce tueur sanguinaire et sans pitié que j'avais tant aimé dans le 1er tome. Toujours aussi sombre, amusant et mystérieux, un vrai régal que de suivre sa folle histoire. On remarque cependant certains changements dans son caractère, choses qui m'ont au début gênée, mais que j'ai su par la suite intégrer au récit, me forgeant ainsi une nouvelle image de ce personnage hors du commun.

Toute l'action revient en force, entre coups de feu, poignards et complots, je ne savais plus où donner de la tête ! Cela partait dans tous les sens, se rejoignant finalement au cœur du roman, en son point névralgique, en un dénouement que j'attendais, toute excitée. Je n'ai pu lâcher le roman durant les 150 dernières pages, tant tout bascule à une vitesse incroyable, j'étais absorbée par chacun des mots que j'engloutissais à une vitesse incroyable.

Autant Le cimetière du Diable et L'œil de la lune m'avaient déçue, autant ce dernier tome a su faire rejaillir en moi une flamme que je croyais éteinte. Car tous les éléments des précédents tomes, éparpillés de façon étrange tout au long de la saga, se rejoignent, formant une masse compacte, totalement intégrée au récit. On retrouve des morceaux de chaque roman, des pièces de puzzle qui s'assemblent pour composer le bouquet final !

Certains éléments et tournures récurrentes m'ont cependant un peu dérangée au fil du récit. Comme l'utilisation occurrente de l'expression « feu » pour désigner une personne décédée, ou encore « à l'instar de » que je trouvais très mal employée parfois. Cela étant, on retrouve bien la fougue de l'auteur et son amour inconditionnel pour l'humour mais aussi et surtout pour les scènes violentes et dépourvues d'humanité. Mieux vaut avoir le cœur accroché lors de la lecture de quelques passages. Aussi, la référence à Death Note en ce qui concerne Le Livre de la mort est trop flagrante je trouve, ce qui m'a vraiment déçue, mais également celle au vampire s'appelant De la Cruz, je considère ça comme un manque d'originalité. ( sur ces points seulement ! )

Je ne saurai dire ce que j'ai le plus aimé dans Le Livre de la mort, c'est un résumé de la saga, se terminant sur une fin des plus remarquables. Je l'ai vraiment trouvée très belle, collant bien au scénario final auquel je m'attendais pour ce genre de saga plus que sanguinaire. Le « FIN (peut-être...) » laisse planer un doute. Je pense personnellement qu'il n'y aura pas de suite, en tout cas, cette fin me convient parfaitement.

• L'avis de Gloomy-story


1 commentaire:

  1. J'ai enfin lu ce tome que j'ai beaucoup aimé, mais moins que les précédents... et ce n'est pas le dernier tome, j'ai hâte que le 5ème sorte en poche ^_^

    RépondreSupprimer

Merci de ton passage :)