Dernières chroniques sur le blog

Heberger image Heberger image Heberger image Heberger image Heberger image Heberger image Heberger image Heberger image

31/08/2014

J'ai lu le best-sceller de John Green, je cite : Nos étoiles contraires.





Comme beaucoup d'entre vous, j'ai profité des vacances pour lire le célébrissime livre de John Green : Nos étoiles contraires. Coup de cœur pour la grande majorité des internautes, j'ai tout de même cherché des avis négatifs à son sujet sans réellement en trouver. Ce livre mettrait-il tout le monde d'accord ? Est-il si puissant, si émouvant ? C'est ce que j'ai voulu découvrir, pour vous, pour moi.


Autant vous prévenir tout de suite, je n'ai pas été transportée par ce livre. Je le trouve bien, mais sans plus. Laissez-moi vous dire pourquoi. L'écriture de John Green est simple et accessible à tous, ce qui a sans doute permis au livre d'avoir autant de succès. Pour autant son style n'est pas désagréable, bien au contraire. Le choix d'une narration à la 1ere personnage rend les passages émouvants très vivants, presque perceptibles. Nous vivons une partie de la vie d'Hazel sous son regard, pensons ce qu'elle pense, ressentons ce qu'elle ressent. Elle souffre, elle est heureuse, elle espère, elle pleure. Un quotidien hors du commun pour une ado hors du commun.
L'histoire d'amour va vite, très vite. Je conçois que le temps passe beaucoup plus rapidement pour les protagonistes de l'histoire, à cause de leurs maladies respectives en partie, mais cela rendait les scènes trop prévisibles. J'ai eu l'impression que le récit tournait autour des cadeaux-cancers... ce qui m'a rebutée. J'ai trouvé que ce livre donne une image très pessimiste du cancer en lui-même. Entre rechute et décès l'espoir n'était pas réellement perceptible, seules deux solutions semblaient s'imposer : souffrir ou mourir. Certes souffrir dans l'amour, mais souffrir tout de même. Or, et fort heureusement, tous les cancers ne sont pas aussi fatalistes que ceux d'Hazel et d'Augustus, beaucoup se soignent, et très bien même ! C'est donc ce côté "exagéré", fataliste de la maladie qui m'a déplu.
Car le livre n'est pas mauvais. Il nous apprend à aimer la vie, à profiter de chaque instant tant que cela est possible, mais toujours pour ne plus penser à la souffrance. Comme émotions sur émotions. Je pensais pleurer mais il n'en fût rien, j'ai été triste, mais pas bouleversée, pourtant dieu sait que j'ai la larme facile !
Nos étoiles contraires raconte une histoire d'amour touchante. Une vie de tragédie et un combat permanent contre la vie.





8 commentaires:

  1. J'aime beaucoup l'image que tu as trouvé pour illustrer ta chronqiue :D
    J'ai adoré nos étoilé contraire, pour moi ce n'est pas que l'histoire tragique de deux adolescents. Il y a un message derrière qui nous dit de profiter de la vie pendant qu'il est encore tant, car les personnages (surtout Augustus), malgré l’épée de Damoclès au dessus de leur tête on réussi à profiter, malgré quelque moments de faiblesse.
    Le film est encore meilleurs que le livre je trouve :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, je trouve qu'elle illustre très bien le thème du roman :)
      Oui, mais ce livre reste très tragique tout de même, peut-être trop de tragédie dans un sens et même livre, certes cela incite à profiter mais je trouve que c'est relativement pessimiste ^^
      J'essaierai de le voir en VO :)

      Supprimer
  2. Je n'ai pas d'avis sur la question LOL!
    En effet, ce titre se trouve encore dans ma PAL parce que je n'affectionne pas les lectures qui font trop parler d'elles, en général je me retrouve comme toi ici à ne pas partager l'engouement général.
    Le fait de le voir partout ne m'aide pas à me lancer, j'ai la sensation d'en avoir déjà trop soupé.
    Donc je le possède mais il sera lu ... dans fort longtemps certainement.
    Bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'affectionne pas non plus ce genre de lecture mais on me l'a tellement conseillé que j'ai eu envie de le lire, de voir s'il allait avoir le même impact sur moi. Tu me rassures dans un sens lorsque tu dis que les lectures trop médiatisées, qui font trop parler d'elles ne t'attirent pas forcément de suite.
      J'avouerai qu'à force de lire et de relire des chroniques sur ce livre je connaissais déjà l'histoire en partie, lis-le quand la "vague" sera passée :)
      Bisous

      Supprimer
  3. Je n'ai vu que le film (Bouhhhh... Oui je sais .. ._. xD), mais personnellement, j'ai adoré ! (et pleuré comme une madeleine xD). Bizarrement, dans le film, je n'ai pas ressentis la précipitation de l'histoire d'amour ! Justement, celle-ci se faisait attendre, les sentiments étaient inévitablement là, mais la raison a laissé du temps avant de céder ! Ce que j'ai bien aimé d'ailleurs, parce que dans tous les films dramatiques, les personnages se sautent dessus toute suite ! ._. ! Il est vrai également, que l'histoire est brute, sans espoir.. Mais malheureusement c'est comme ca que ça se passe parfois.. Et trop de fois, dans les films, on donne un espoir avant de donner la chute, la, c'était clair, le combat était là, pas le combat d'y croire, mais le combat de vivre aux maximums un peu de bonheur ! J'ai aimé aussi le retournement de situation.. Au début, on se focalise sur Hazel, on sait qu'elle va mourir, on se demande juste quand, et au final, c'est Augustus qui part avant ! Comme pour montrer qu'on a bien des fatalités, cela ne veut pas dire que demain, c'est nous avant les autres qui partiront ! Qu'ainsi, malade ou non, ou avec de l'espoir, rien est acquis, et a personne.. Mourant ou non, il faut profiter maintenant !
    Enfin bon, c'est un peu en vrac car il est tard, mais j'ai vraiment trouvé cette histoire sympa *-* Après, comme je le répète, je n'ai vu que le film, les ressentis sont peut-être différent :3 !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faudrait que je vois le film, paraît-il qu'il est mieux que le livre !
      Pour connaître la maladie, je trouve la vision du livre/film trop pessimiste tout de même, c'est vraiment des cas extrêmes et c'est ça qui me dérange le plus dans l'histoire, mais bon ^^
      Je ne sais pas si le film est plus intense, peut-être le message passe-t-il mieux à l'écran :)

      Supprimer
  4. J'ai vu le film et lu le livre, je dirais que c'est la meilleure adaptation que j'ai jamais vu...Quasi a la replique près un vrai bonheur...J'ai adoré ce roman, j'ai pleuré et rit beaucoup, c'est tout ce que j'attends d'un livre qu'il fasse passer toutes sortes d'emotions.....;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Beaucoup disent même que le film est meilleur que le livre.. sans doute un film peut-être provoqué des émotions plus directes ? :)
      Je n'ai pas été aussi emballée que toi par cette lecture :)

      Supprimer

Merci de ton passage :)