Dernières chroniques sur le blog

Heberger image Heberger image Heberger image Heberger image Heberger image Heberger image Heberger image Heberger image Heberger image

23/07/2014

J'ai bronzé au soleil en lisant Haily Jane, journal ( pas si ) intime.

J'ai reçu ce livre dans le cadre du concours organisé par l'auteure. Je suis très ravie d'avoir pu découvrir une nouvelle plume, un nouveau style et je remercie Deborah Bernizet pour l'envoi de ce livre. Á la fin de cet article seront postées des photos de l'intérieur du roman et de la dédicace. Mon premier roman dédicacé !

R E S U M E 

« Julian, c’est l’un de mes premiers amours. Encore un, me direz-vous. Mais lui, il a droit à une mention spéciale. J’avais quatorze ans à l’époque, et pour une adolescente, une histoire qui tient, c’est important. Mais c’est lui surtout qui avait laissé alors le plus de plumes dans l’histoire, car pour un adolescent, un amour qui dure, c’est encore plus important que pour nous les filles. Ça le marque à vie. »

Haily Jane, 22 ans, un tempérament, une petite fille, un copain, des amies légèrement déjantées. Bref, une fille cool qui a tout pour être heureuse. Mais pour Haily, une histoire n’est jamais tout à fait terminée. Alors, avec tous ces garçons qui surgissent en même temps du passé, comment s’étonner qu’elle soit tout le temps amoureuse ?




Je m’attendais, en lisant le résumé, à une avalanche, une cascade d’ex débarquant pour reconquérir le cœur d’Haily Jane, j’ai été servie ! Il en est sorti de partout. Ce roman donnait l’impression qu’un ex se cachait à chaque coin de rue, c’est incroyable.


C’est grâce à une plume fluide et accessible à tous que Déborah Bernizet, nouvelle dans le monde de l’écriture, a sue me faire vivre aux côtés de son personnage féminin : Haily Jane. Comme dans un journal intime, l’écriture est à la première personne, ce qui permet de s’attacher très facilement aux différents protagonistes, ce fût mon cas. J’ai pu suivre de très près la vie trépidante de la jeune femme, ses moments de faiblesse, de doutes, mais surtout la course folle qu’elle mène pour ne pas se laisser submerger par tous ses ex !

Chaque situation dans laquelle Haily se trouvait coincée donnait du mordant à la fois à l’histoire et aux personnages. Tout se succédait à une vitesse folle dans le récit, créant un rythme de lecture pourtant très agréable ! Car avec Haily, nous n’avons pas le temps de nous reposer : toujours partie se fourrer quelque part, de gré ou non. Ces situations délicates et imprévisibles étaient d’ailleurs très amusantes, naissant sur des quiproquos ou des retrouvailles improvisées. Ce roman est une vraie distraction se lisant sans prise de tête. 

Haily Jane n’est pas que le récit d’une vie, il tisse une toile humaine, créant et recréant des liens, faisant resurgir du passé des souvenirs emplis d’une certaine tendresse. Tout s’imbrique et se suit, s’accorde avec harmonie. L’écriture limpide de Déborah nous permet de mieux cerner chaque personnage et de vivre sous les traits d’une amoureuse de la vie, de croquer à pleines dents chaque jour passant.

Particularité de ce livre : son intérieur ! Comme vous pourrez le voir sur les photos ci-dessous, les titres de chaque chapitre/journée, sont en rose. Des petits dessins représentant la jeune et jolie Haily sont insérés avant chaque nouvelle aventure. C’est vraiment le plus de ce livre.

L E S    P H O T O S 
La dédicace             

L'intérieur du livre           


3 commentaires:

  1. Je n'avais pas spécialement envie de lire ce livre, j'avais peur de tomber sur quelque chose de trop ado, de trop gnan gnan... mais en lisant ton avis je me demande si je ne me trompe pas :)
    Je vais peut-être donner une chance à ce livre

    RépondreSupprimer
  2. As tu découvert le second tome sur le blog ? La suite est encore meilleure !!

    RépondreSupprimer

Merci de ton passage :)