27/05/2019

Dragon


LECTURE DÉTENTE


Titre : Dragon
     Auteur : Thomas Day
     Sorti le 14 janvier 2016
     Lu en avril
     Éditions Le Bélial (une heure lumière)
     Genre : thriller | science-fiction

4eme de couverture :

Bangkok. Demain.
Le régime politique vient de changer.
Le dérèglement climatique global a enfanté une mousson qui n’en finit plus.
Dans la mégapole thaïlandaise pour partie inondée, un assassin implacable s’attaque à la facette la plus sordide du tourisme sexuel. Pour le lieutenant Tannhäuser Ruedpokanon, chargé de mettre fin aux agissements de ce qui semble bien être un tueur en série, la chasse à l’homme peut commencer. Mais celui que la presse appelle Dragon, en référence à la carte de visite qu’il laisse sur chacune de ses victimes, est-il seulement un homme ?


J’ai emprunté ce livre à la médiathèque, j’avais besoin d’un livre court, d’un récit intense entre deux plus gros romans.





     Déstabilisante. C’est sans doute l’adjectif qui qualifie le mieux cette lecture. D’entrée de jeu, le ton est donné : l’histoire est dense et la construction particulière. Dragon c’est un thriller futuriste qui se déroule en Asie, dans une Thaïlande qui souffre de plusieurs fléaux. 


     On peut être déstabilisé, aussi bien par le style que par la forme du récit, cela peut sembler décousue mais force est de constater que tout suit une certaine logique. J’ai eu un peu de mal à entrer totalement dans l’histoire et écrire cette chronique n’a rien d’un exercice facile. J’ai vraiment ressenti le besoin de prendre du recul afin de saisir pleinement le sens de l’histoire et je dois admettre que j’ai l’impression d’être passée à côté de plein de choses. Le récit est tellement riche et dense que je ne savais plus où donner de la tête. 


    Avec Dragon, c’est une plongée assurée au cœur d’un monde dont le caractère malsain n’a d’égal que le dégoût qu’il provoque. Afin de décrire toute l’horreur de la situation, Thomas Day n’hésite pas à utiliser un style parfois très cru et imagé, un style qui se veut être à l’image de ce qu’il dépeint. Au fil de la lecture on remarque que l’auteur est très porté sur les comparaisons ainsi que les métaphores, ces figures n’ont de cesse d’accentuer certains point du livre tel que la misère, le dégoût, la peur et la luxure ainsi que tout ce que cela provoque… 


  

Prostitution, pauvreté et pédophilie règnent sur la Thaïlande sans que quiconque parviennent à éradiquer ces fléaux. On ferme les yeux, on se remplit les poches et c’est tout ce qui compte. Des enfants souffrent, les touristes profitent et le monde ne tourne plus rond. Dès qu’un individu ou un organisme tente de faire changer les choses, de les remettre à leur place, on lui met d’énormes bâtons dans les roues, comme si on refusait d’admettre la réalité. A travers ce triste constat (futuriste) d’un pays à l’agonie, d’un pays uniquement régi par les lois du plaisir et du profit, ce livre soulève des problématiques intéressantes sur la société et le pouvoir, le tourisme et l’image que l’on renvoie au reste du monde. C’est aussi fascinant qu’édifiant tant le réalisme de la situation nous saute aux yeux. 



     Une série de meurtres vient perturber le calme apparent, troubler la semi-tranquillité du pays. Des meurtres, un rituel et beaucoup mais alors beaucoup de questions. Tout le monde s’interroge sur la raison de ces meurtres, leur signification, leur fréquence… C’est comme si un justicier né venait de faire son apparition. Entre légendes, culture et mentalité, ce récit nous offre une immense arabesque dans laquelle tout s’imbrique non sans mal. Le lecteur découvre de nombreux éléments propres à la culture Thaïlandaise.


    Thriller et science-fiction cohabitent à merveille, le récit est haletant, il s’agit d’une traque dont on suit tous les participants : aussi bien le traqué que ceux qu’il traque. Dragon c’est aussi et surtout une histoire violente qui ne lisse aucun répit. Le climat de ce livre est vraiment ultra malsain, nous évoluons dans une société totalement différente de la nôtre avec des mentalités très éloignées des nôtres. Pour autant, à bien des égards, ce monde si étrange ressemble à celui dans lequel nous vivons, et c’est sans doute cela le pire.

    



    Plusieurs mots vous accompagneront toute la lecture durant, je pense notamment au prénom Tann, à Api mais aussi à dragon. Un voile de mystère semble planer sur ces mots, un voile qui n’aura de cesse de s’intensifier. Sans doute la couverture - que je trouve très réussie au passage - donne-t-elle des éléments de réponse ? Sans doute devrais-je creuser davantage le sujet ? Je n’en ai aucune idée mais j’aime (pour une fois) terminer la lecture d’un roman sur un mystère dont je ressasse parfois les éléments à ma disposition, tentant de comprendre certaines subtilités. 





    De nombreux acteurs entrent en jeu, certains combattent la pédophilie, d’autres semblent l’encourager… Parmi eux nous retrouvons l’ONU, les politiques, la police mais aussi des groupes mafieux et des proxénètes. C’est tout un monde qui tente de vivre ensemble et n’y parvient qu’au prix d’une image qui ne cesse de se dégrader. Ce récit est assez obscur et à travers ce que traverse et le pays et les personnages, on ressent comme le besoin de parler d’une situation, d’aborder un contexte et de soulever des problématiques qui dérangent.


    En définitive, Dragon est un livre qui se lit très vite et bien. A la fois rythmé et intense, le lecteur est entraîné dans un tourbillon d’action, au coeur d’une série de meurtres aussi inexpliquée qu’inexplicable. Nous sommes pris dans une course effrénée, suivant traqueur et traqués, comme lancé à la poursuite d’une justice inaccessible. A travers un récit cru, dur et violent, l’auteur aborde des thématiques intéressantes et nous dépeint une société futuriste accablante. On ne peut que réagir face à l’horreur de la situation, on ne peut qu’être remué par ce que l’auteur nous montre du monde. Dragon est un récit prenant et percutant.



3 raisons de lire Dragon :

- Un style très imagé et parfois cru
- Un univers fascinant et malsain
- Des thématiques pertinentes qui dérangent



Vous pouvez vous procurer 
ce livre auprès de la ME 


ou sur

18 commentaires:

  1. Super que tu ais trouvé un nouveau bon livre !

    RépondreSupprimer
  2. Oulah, c'est peut-être un peu sombre pour moi hélas :(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour le coup oui, c'est très sombre et violent :/

      Supprimer
  3. Eh bien, ton avis m'intrigue considérablement ma belle, ça me donne très envie et je serai très curieuse d'en découvrir plus ! Je voulais aussi souligner que j'aime beaucoup les photos que tu as choisi pour illustrer ton avis ❤

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah je suis vraiment contente alors ♥
      Merci beaucoup! Je voulais quelque chose de libre de droit (première contrainte) et qui colle à l'ambiance du livre (contrainte difficile aussi!)

      Supprimer
  4. Oh celui-ci je me le note, merci pour sa découverte !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu auras l'occasion de plonger dans cette histoire :)

      Supprimer
  5. Oh malheureusement, je ne pense pas m'attarder sur ce titre :( Je te remercie pour cette découverte, belle journée <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hmm, connaissant tes goûts, je ne te l'aurais pas conseillé, tu ne l'aurais pas apprécié :)
      Belle soirée ♥

      Supprimer
  6. Franchement, je suis très heureuse de voir que tu as apprécié ce roman dont on avait parlé au restau la dernière fois.
    Comme tu le sais, j'ai un trop petit coeur pour savoir lire cela mais je sais à qui je peux en parler :)

    Gros bisous ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, un des nombreux romans dont on a parlé :)
      En effet, ce n'est pas vraiment ton genre, il faudrait commencer par quelque chose d'un peu moins sombre et violent

      Gros bisouuus ♥

      Supprimer
  7. Alors c'est un livre qui me tente vraiment beaucoup ! Je me laisserais peut-être tenter !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. S'il te tente, je ne peux que t'inciter à te laisser tenter :)

      Supprimer
  8. je pense que c'est un univers un peu trop sombre pour moi ! Mais tu as trouvé ton bonheur

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, une belle découverte :)
      C'est assez sombre en effet!

      Supprimer
  9. Il a l'air vraiment cool, en tout cas, il a un truc qui m'intrigue beaucoup. Sans être une priorité, je suis curieuse de pouvoir le lire un de ces jours :) Merci pour cette découverte !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'avoue qu'il m'intriguait beaucoup aussi et que c'est pour cette raison que je me suis laissée tenter :)

      Supprimer

Merci de ton passage :)