Dernières chroniques sur le blog

Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic

03/04/2018

Un jour de ta vie


SERVICE PRESSE


Titre : Un jour de ta vie
     Auteur : RIVAT Véronique
     Sorti le 11 octobre 2017
     Lu le 29 mars 2018
     Editions : Evidence ( Clair-obscur )
     Genres : Policier / Contemporain / Drame

4eme de couverture :

Florent, gendarme mobile dans le nord de la France rencontre Alexandra dans un bar le 14 juin 1994. Immédiatement, il tombe amoureux fou de la jolie blonde à demi irlandaise. Ils vont s’aimer passionnément. Le 6 octobre 1995, au retour d’une mission en Corse, Florent prend sa voiture et quitte précipitamment la caserne sans autorisation après avoir été accusé de vol par son commandant d’escadron. 
Huit jours plus tard, on le retrouve en Belgique, une balle dans la tête. 
Bien que l’enquête judiciaire retienne la thèse du suicide, Alexandra n’y croit pas. Elle va entamer des recherches et diligenter sa propre enquête avec l’aide de la mère de Florent et d’une amie avocate.

Je remercie l’auteure pour sa confiance et pour ce partenariat, il s’agit d’une très belle expérience littéraire et mais également humaine.



     Le moins que l’on puisse dire c’est que cette histoire est vraiment touchante et émouvante, elle ne peut laisser le lecteur indifférent. Nous sommes immédiatement plongés au cœur d’un drame, le genre de drame dont nul ne peut ressortir indemne. C’est toute une famille, et plus encore, qui va être bouleversée par un terrible événement, celui de la mort prématurée et brutale d’un de ses membres. Cette lecture est psychologiquement très éprouvante, l’auteure sait parfaitement jouer avec nos nerfs mais également avec nos émotions. 

      Je dois vous avouer que ma lecture fut d’abord très déstabilisante voire perturbante, surtout au début. Je pense que cela est notamment dû au choix du narrateur, un choix surprenant mais totalement assumé et pertinent. Nous découvrons mais plus encore vivons et vibrons à travers le regard de Florent – jeune gendarme décédé dans d’étranges conditions. C’est son âme qui nous parle, ce qui survit à la mort de l’enveloppe charnelle. Son esprit n’a pas encore quitté le monde que nous connaissons, il sera nos yeux et nos oreilles dans ce récit, notre guide spirituel. La mort d’un être cher est toujours une étape douloureuse dans la vie d’un individu, elle l’est plus encore quand cette mort semble douteuse et non légitime, quand tout porte à croire qu’il s’agit d’un coup monté. La colère et le désir de rendre justice mais aussi ce besoin oppressant de connaître la vérité vont se frayer un chemin dans le cœur des proches de Florent, comme une étape indispensable avant d’accepter le deuil et de trouver la paix intérieure. 

     Florent avait tout pour être heureux, il était d’ailleurs au comble du bonheur. Partageant sa vie avec une adorable jeune femme nommée Alexandra, il nageait dans un monde merveilleux, des projets plein de la tête. Elle croyait à la vie après la mort, à la survie de l’âme sur le corps, il n’y croyait pas. Ils s’étaient promis que le premier à partir viendrait rendre visite à l’autre afin de confirmer cette théorie - si rien ne subsiste après la mort cela ne pourrait être affirmé - ils en ont malheureusement fait l’expérience plus tôt que prévu. Alexandra tout comme la famille de Florent vont littéralement être dévastés par la mort de ce dernier, l’auteure parvient à ne jamais tomber dans le pathos malgré la gravité de la situation, jouant encore et encore sur la corde sensible sans jamais dépasser le point de non retour. 


    Nous sommes donc amenés à suivre le combat, la lutte acharnée d’une jeune femme et de sa belle famille. Une lutte pour rétablir la vérité, pour tenter de comprendre ce qui s’est réellement passé. On sent, à travers les différents chapitres, une réelle maîtrise en ce qui concerne les démarches administratives et juridiques, j’ai trouvé comme un écho avec la situation que je vis actuellement, entre paperasse et attente, le temps semble vraiment long avant que les choses ne bougent réellement. Ces précisions parfois presque chirurgicales dans les démarches à suivre n’alourdissent en aucun cas le récit, lui conférant au contraire un certain poids, renforçant la véracité de ce qui a pu être dit ou fait. 

     La plume de Véronique Rivat est simple mais très fluide, son style est redoutablement efficace et embarque le lecteur dans une histoire qui va le tenir en haleine. Je pense toutefois que j’aurai apprécié la présence d’un peu plus de descriptions ou d’approfondissements à certains moments, mais cela n’enlève rien au charme de l’histoire. J’ai souffert avec les personnages tant leur peine est palpable à travers les lignes du livre, plus d’une fois j’ai eu les larmes aux yeux durant la lecture. On sent que ce livre a été écrit avec le cœur, on se doute qu’une partie de l’histoire correspond sans doute à un passage de la vie personnelle de l’auteur, que le récit de sa vie s’est greffé à la fiction. Ce livre, cette lecture, je l’ai ressenti comme une triple délivrance, à la fois pour les personnages, pour le lecteur, mais aussi et surtout pour l’auteure. C’est un condensé d’émotions, nous accueillons la fin de l’histoire comme un soulagement, une juste récompense pour tout ce que nous avons éprouvés. 

     Au fil des chapitres, qui d’ailleurs portent tous un petit nom ( certains m’ont fait sourire ), on commence à sentir les multiples ficelles de l’intrigue, on se doute de la tournure de certaines choses mais on se laisse aller au plaisir de découvrir comment l’auteure va introduire tel ou tel élément, comment elle va aborder tel ou tel sujet. Tous les chapitres sont connectés et cela se ressent, rien n’est laissé au hasard. Le texte est jalonné de flash-back mais aussi de passages relatant la vie des protagonistes après la mort de Florent. Tout est relié par un mince fil rouge qui s’élime pour mieux se consolider. Le lecteur réalise alors que la famille mais non seulement les amis et le milieu professionnel du jeune homme, sans oublier sa petite amie, ont eu et vont avoir un très gros impact sur la vie de Florent et sur les décisions qui seront prises suite à sa mort. Florent nous apparaît comme le personnage principal, acteur et témoin de l’histoire qui se joue sous ses yeux. 

     De nombreuses dates permettent de situer et parfois de resituer les chapitres dans leur contexte, ces multiples indications temporelles vont jouer un rôle très important, notamment pour reconstituer la chronologie des événements. En plus de cela, un nombre assez important de ville est évoqué au fil du récit. L’évocation de la ville de Cambrai par exemple m’a fait sourire, tout comme celles des autres ville du Nord, en effet, l’histoire se déroule en partie dans le Nord de la France – la région dont je suis originaire. Réussir à se repérer spatialement dans un livre sans avoir besoin d’ouvrir Google Maps est quand même très agréable 


    Certaines choses peuvent apparaître surnaturelles à bien des égards, je pense notamment à ce que l’on peut qualifier de communication avec l’au-delà. En effet, Florent qui ne croyait pas à la survie de l’âme après la mort, va être capable de communiquer avec des personnes vivantes. Je vous laisse le plaisir de découvrir comment cela est possible, esprits réfractaires je vous invite à laisser derrière vous tout a priori afin d’apprécier cette belle expérience. Bien que tout cela semble assez surnaturel j’en conviens, cela n’en demeure pas moins très romantique et touchant. En ce sens, cette expérience très particulière n’a de cesse de nous interroger sur l’existence de la vie après la mort, sur la présence des âmes à nos côtés. Il ne s’agit pas de quelques chose sur laquelle je me suis déjà vraiment penchée mais je crois, au plus profond de mon cœur, que certaines âmes n’ont pas encore quitté nos mondes et parfois, elles veillent sur nous et tentent de nous faire sentir leur présence. 

     Le couple Alexandra / Florent force le respect et l’admiration de tout un chacun. Malgré la mort de Florent, leur amour reste intact, comme si les affres du temps et de la mort ne pouvaient endommager la beauté et la pureté de leurs sentiments. À mes yeux, ce couple est le parfait exemple de ce à quoi nous devrions aspirer, un modèle à suivre ; never give up. Leur histoire et plus généralement le livre n’est autre qu’une ode à l’amour, à la pureté des sentiments et à la puissance du verbe aimer. C’est un message délivré par le cœur, avec passion et émotions. Ce livre nous invite à aimer et respecter notre prochain, à aimer sans retenue quand cet amour est partagé. Alexandra et Florent sont deux âmes sœurs, des êtres fusionnels et complices, Loulou et Poussin, un couple capable de se comprendre d’un seul signe de tête, passionnés, amoureux… 

     Avec Un jour de ta vie, nous effectuons une immersion au cœur du quotidien de Florent, entre gendarmerie et vie de famille. Nous prenons conscience du milieu dans lequel il a évolué, de l’influence que cela a pu avoir sur ses prises de décisions. Nous sommes les témoins silencieux d’un drame sans nom. Car cette histoire c’est bien plus qu’une recherche de vérité, c’est un ensemble de rouages qu’Alexandra et sa belle-famille vont huiler, encore et encore, c’est tout un mécanisme qui ne demande qu’à être actionné afin d’enclencher le processus final. C’est un monde de non-dits et de sous-entendus qui font peser énormément de pression sur les épaules des fautifs, c’est une ambiance pesante, une atmosphère lourde et chargée de tristesse. 

    La fin du livre est vraiment très belle mais surtout très touchante, je n’ai pas honte de dire qu’elle m’a arraché quelques larmes… Elle semble appeler une suite mais aussi délivrer un message d’espoir et d’amour, de tolérance et de patiente. Ce livre ce n’est pas seulement le récit d’un drame et la recherche de vérité pour enfin trouver la paix, c’est bien plus que cela. Un jour de ta vie c’est le témoignage d’un récit de vie, une histoire bouleversante et touchante, une prise de conscience car la mort est loin d’être une finalité, c’est une bombe de sentiments et d’émotions qui nous explose en pleine figure. Une ode à l’amour que je vous invite à découvrir…





Je valide la catégorie 32 - Un livre qui contient le mot sang (mais pas dans le titre) du défi lecture 2018 ( on retrouve le mot à de multiples reprises, notamment lorsque l'on évoque la scène du crime ) ainsi que la catégorie "Un livre inspiré d'une histoire vraie" du challenge 2018, le livre est inspiré de la vie de l'auteure. 

15 commentaires:

  1. Je ne suis pas spécialement tentée, mais je te remercie pour la découverte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dommage, c'est une très belle histoire. Merci à toi.

      Supprimer
  2. Le résumé m'a déjà beaucoup ému, alors, ton avis n'a fait que le confirmer, je veux le lire absolument !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne peux que t'inciter à le lire, je suis sûre qu'il aura autant d'effet sur toi qu'il en a eu sur moi. J'espère de tout cœur que tu auras l'occasion de découvrir cette superbe histoire!

      Supprimer
  3. J'aime beaucoup ce que tu dis de ce titre. A voir si il y a un tome 2 de prévu :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ! Il y a un second tome de prévu :)

      Supprimer
  4. Bonjour Diablotine,
    Je remercie Katheleen qui, avec sa sublime chronique, à su susciter votre intérêt ��
    Le manuscrit du tome 2 "M'anamchara" (Mon âme soeur en irlandais m) et d'ores et déjà entre les mains de ma maison d'éditions. J'espère une publication avant la fin du 1er semestre. Je vous invite à visiter ma page auteure, vous en saurez plus.

    https://m.facebook.com/Verorivat/?ref=bookmarks

    Bien à vous.
    Véronique Rivat.

    RépondreSupprimer
  5. Je ne sais pas si je réussirai à adhérer au choix du narrateur, mais en tout cas tout ce que tu en dis m'intrigue beaucoup.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'avoue que c'est assez déstabilisant au début mais finalement cela prend tout son sens et on se laisser bercer par l'histoire. Ravie de piquer ta curiosité :)

      Supprimer
  6. Tu me donnes envie de le découvrir ! Je note =)

    RépondreSupprimer
  7. NL:
    Coucou, j'espère que tu vas bien?

    Un concours est en ligne sur le blog : http://lecturesdunevie.weebly.com/home/concours-marivole

    Je te souhaite une très bonne fin de semaine.

    RépondreSupprimer
  8. Et bien je dois dire que je suis très intriguée ! Même si j'ai passé ma période de roman touchant, poignant profond je serais bien tentée de lire celui-ci mais pas pour tout de suite huhu merci pour la découverte !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai aussi des périodes pour ce genre de roman, il faut croire que j'étais dans une bonne période, ce livre a su toucher ma sensibilité de lectrice et plus encore. J'espère que tu auras l'occasion de le découvrir, merci à toi :)

      Supprimer

Merci de ton passage :)