Dernières chroniques sur le blog

Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic

05/10/2017

L'enfant Océan



     Informations sur le livre     



Publié en 1999



Editions Pocket Junior


Drame | Jeunesse


160 pages



Lecture dans le cadre des cours, découverte de la littérature de jeunesse. 





     4eme de couverture     

Une nuit, Yann réveille ses six frères aînés, tous jumeaux. Il faut fuir : leur père a menacé de les tuer. Irrésistiblement attirés par l'Océan, les sept enfants marchent vers l'Ouest. 
De l'assistante sociale au routier qui les prend en stop, du gendarme alerté de leur disparition à la boulangère qui leur offre du pain, chacun nous raconte à sa façon un peu de leur incroyable équipée.


     Je dois vous avouer que je ne suis pas du tout mais alors pas du tout une adepte des livres jeunesses... Dans le cadre des cours et surtout d'un cours en particulier, nous devions choisir une œuvre destinée à la jeunesse afin de constituer un dossier. Mon choix s'est porté sur cette couverture, tellement parlante, tellement belle, il me semble même avoir vaguement étudié ce livre à l'école primaire. Je me suis donc lancé dans cette lecture sans savoir vraiment ce que j'en attendais, avec la seule et simple idée de passer un bon moment et peut-être raviver certains souvenirs.

    Ce livre a provoqué en moi un raz-de-marée, un tsunami d'émotions. Ce fut un véritable déferlement de sentiments, à la fois contraires et complémentaires. Cette lecture m'a totalement retournée et ce dès le premier chapitre, le genre qui vous prend aux tripes, avec une tension et une angoisse permanente, un doute qui se meut peu à peu en crainte... Personne ne peut ressortir indemne de cette lecture.

"Les femmes c'est comme ça. Elles sont comme les bêtes. Elles feraient n'importe quoi quand leurs petits ont faim. Les dents leur poussent comme aux louves et elles supportent tout."
    La particularité de ce livre réside sans aucun doute dans ses chapitres, succession de point de vue aussi divers que variés, formant une histoire cohérente, s'inscrivant dans la frise du temps. Du récit des frères ( au nombre de 6 ), à celui des parents en passant par l'épicière ou encore le routier, c'est un panel de personnages qui s'offrent à nous, autant d'histoires qui nous touchent en plein cœur. Une boule se formait dans ma gorge à mesure que les témoignages s'accumulaient, les larmes me montaient rapidement aux yeux. On se doute de quelque chose tout au long de la lecture mais on se refuse à voir la vérité, on a peur de l'entendre, de la lire surtout. On veut, mais en même temps on ne veut pas poursuivre la lecture... Course effrénée vers l'étendue bleutée qu'est l'Océan.

    L'enfant Océan c'est l'histoire de Yann Doutreleau, 10 ans, petit bout dans tous les sens du terme, mais plus encore, ce livre c'est l'histoire d'une famille pauvre et nombreuse, d'un milieu social très défavorisé dans lequel sept enfants doivent apprendre à vivre, c'est l'histoire de l'amour, de la différence, de la peur et du rejet, de l'aventure, de la mer et de la confiance... Ce livre représente tellement de choses en si peu de pages. Jean-Claude Mourlevat réussi l'exploit d'écrire un livre court d'une intensité incomparable. Yann est un petit bout que l'on a envie de serrer dans ses bras tout au long de la lecture, on veut l'aider, l'aimer, (et je ne dis pas cela parce que mon petit ami s'appelle Yann), cet enfant inspire tellement de sentiments différents que s'en est magique.

"Yann arrivait seul en dernier. Comme un point final au bout d'une phrase."  


    On ne peut parler de ce livre sans évoquer le conte du Petit Poucet de Charles Perrault duquel cette histoire semble très fortement inspirée. C'est en quelque sorte un Petit Poucet des temps modernes, la misère transposée à notre époque, la peur et la différence, l'Ogre qui prend ici un visage nouveau. De nombreuses références vont feront incontestablement retourner en enfance, vous rappelleront le doux souvenir du conte originel. Sept enfants, des jumeaux et le petit dernier plus ou moins différents des autres.. Sept enfants se serrant les coudes face à des parents qui ne supportent plus leur précarité. De nettes différences sont visibles, mais une grande partie s'inspire très largement de ce conte, le revisitant à merveille, lui rendant un très bel hommage.

   L'histoire est poignante, puissante, triste, frappante, violence et doux en même temps, captivante, pénétrante et percutante, saisissante, l'histoire est tout cela est bien plus encore. Il régnait une telle tension dramatique dans ce livre que s'en était parfois insoutenable. Ce livre est le miroir d'une certaine réalité, à travers un langage parfois brut et cru l'auteur nous rend compte d'une violence que nous ne soupçonnions même pas.

"Je ne l'ai pas compris ou je n'ai pas voulu le comprendre. Je me suis dit qu'on verrait ça plus tard, que cela faisait partie des choses que l'on peut remettre au lendemain. Mais il n'y a pas eu de lendemain."

    Je ne regrette pas mais alors absolument pas mon choix. Ce fut un foudroyant coup de cœur, je peux vous assurer que j'ai pris une grosse baffe dans la figure, le genre dont on se souvient longtemps. J'ai du mal à vous en dire plus, c'est un livre qui se lit avec le cœur plus qu'avec les yeux.. Je ne peux que remercier mon professeur de littérature de jeunesse de m'avoir insufflé la curiosité et l'envie de plonger dans cœur d'un univers dont j'avais une vision biaisée. Ce livre aborde, avec une violence douceur, des thèmes forts, met le doigt là où certaines choses font mal et surtout, ce livre nous donne une très belle leçon de vie.




  

28 commentaires:

  1. Ophélie a lu livre dans sa PAL. Merci pour ton avis.

    RépondreSupprimer
  2. Wahou, il a l'air absolument magnifique ce roman, je te remercie infiniment pour la découverte, tu m'as donné des frissons !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Franchement il l'est! Je ne pensais pas être aussi touchée par cette histoire! Merci à toi :)

      Supprimer
  3. Quel beau coup de cœur, ça fait plaisir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ça fait du bien ce genre de coup de coeur ! Merci :)

      Supprimer
  4. on dirait que ce livre t'a vraiment bouleversée
    tu le vends à la perfection super pour le coup de coeur !!
    « un livre qui se lit avec le cœur plus qu'avec les yeux » de nouveau une formulation tres touchante

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'ai passé une nuit entière à y penser, comme obsédée par les mots de l'auteur...
      Merci beaucoup,c 'est très gentil !!

      Supprimer
  5. Cet auteur fait partie de ceux que j'aimerais beaucoup découvrir et ce roman me tente encore plus quand je lis ta chronique. Merci pour cette découverte, il a l'air merveilleux et inoubliable.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'avoue que j'ai bien envie de découvrir d'autres livres de l'auteur. Merci à toi, ce livre est une perle :)

      Supprimer
  6. Je ne connaissais pas ce titre de l'auteure ;) Merci de la découverte ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je le connaissais mais il était bien caché dans un coin de ma tête ;) Merci à toi.

      Supprimer
  7. Bon il ne me tentait pas du tout à la base mais avec un avis pareil je ne peux qu'être intriguée finalement ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah je suis ravie d'apprendre que ce livre t"intrigue! Honnêtement il vaut le détour ;)

      Supprimer
  8. Le titre est superbe! Et le contenu a l'air à la hauteur! Je note!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, le titre est vraiment sublime, je l'aime beaucoup! Le contenu est plus qu'à la hauteur, ce livre est une pépite de la littérature de jeunesse :)

      Supprimer
  9. c'est bizarre, ce livre me dit quelque chose. Je l'ai peut etre lu enfant. mais je ne m'en souviens pas

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que certains professeurs de primaire/collège doivent le mettre au programme, c'est peut-être pour cela :)

      Supprimer
  10. Moi non plus, je ne suis pas trop portée vers la littérature jeunesse, et pourtant elle réserve de jolies pépites, la preuve !!! Jean-Claude Mourlevat est un auteur que j'ai très envie de découvrir, et encore plus maintenant que j'ai lu ton alléchante chronique, merci :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De très belles pépites en effet, cela me donne envie de découvrir d'autres livres du genre :)
      Je suis touchée, merci à toi !

      Supprimer
  11. Eh bien ! Il faut vraiment que je le lise. Surtout que j'aime beaucoup la plume de cet auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne peux que te le conseiller! Il faudrait que je lise d'autres livres de l'auteur pour juger pour pleinement de sa plume :)

      Supprimer
    2. Perso, mon livre préféré est Le combat d'hiver (pas seulement celui de cet auteur, mon préféré de tous ♥).

      Supprimer
    3. Il faudrait que je le lise alors, le résumé du combat d'hiver est déjà très beau :D

      Supprimer
  12. NL:
    Coucou,

    J'espère que tu vas bien? :)
    Un nouvelle article contenante plusieurs mini-choniques de mes dernières lectures est en ligne sur le blog : http://lecturesdunevie.weebly.com/home/minis-chroniques-201017

    Bonne fin de journée et bon dimanche ^^

    RépondreSupprimer
  13. Entre le résumé et ton avis je comprend ton coup de cœur !
    En tout cas je note le titre.

    C'est parfois compliqué selon les semaines, et je triche parfois dans les dates malheureusement mais bon faut pas le dire.
    Celui là est assez particulier moi qui n'aime pas les nouvelles là franchement j'ai bien aimé !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce livre est magnifique, j'espère que tu nous le présenteras un jour, qui sait pour un mercredi consacré à la jeunesse :)

      Chut, c'est un secret! On a parfois quelques appréhensions qui s'envolent à la lecture :)

      Supprimer

Merci de ton passage :)