Dernières chroniques sur le blog

Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic

21/09/2017

Voyage au pays de l'envie




     Informations sur le livre     


Sorti le 1er juin 2014



Editions Atramenta

Nouvelle / Fantastique / Science-Fiction

Format numérique ( 40 pages )



Je remercie Frédéric Marcou ainsi que le site SimPlement pour ce partenariat.






     4eme de couverture     

Ce livre est un recueil de cinq nouvelles fantastiques teintées de science-fiction. Il se veut ancré dans la réalité tout en laissant une large place à l’imagination et à l’imaginaire.




     Voyage au pays de l'envie est un recueil composé de 5 nouvelles très courtes, ancrées dans un univers fantastique teinté de science-fiction. Depuis quelques mois maintenant, je tends à me familiariser de plus en plus avec le genre très intéressant qu'est la nouvelle, je dois avouer qu'ici les nouvelles proposées par l'auteur m'ont quelque peu déstabilisée. Je pense que cela est dû à leur format vraiment court, chose à laquelle je ne suis pas encore totalement habituée.

     Ce livre nous est proposé comme étant noir, pour reprendre les mots de l'auteur " Il faut aimer la noirceur pour aimer ce livre ", personnellement je trouve ce livre plus sombre que véritablement empli de noirceur. Les thèmes abordés sont en effet souvent sombres et les nouvelles portent parfois l'empreinte d'un certain pessimisme, tout du moins l'image que renvoie la nouvelle n'est pas des plus joyeuses. Il ne semble donc pas aberrant que la mort occupe une place très importante dans ce recueil, et ce quelle que soit sa forme. Peut-être ne le savez-vous pas encore mais la mort est une thématique qui me fascine, je ne peux donc qu'adhérer et observer sa "mise en nouvelle'.

     Les nouvelles sont donc ancrées dans un cadre fantastique teinté de science-fiction, on se prend au jeu de découvrir l'univers de chaque nouvelle, l'environnement de chaque personnage. L'auteur nous met face à des situations qui peuvent sembler réelles mais qui sont belle et bien surnaturelles. Les messages véhiculés à travers chaque histoire m'ont semblé plus ou moins pertinents et percutants. J'ai par exemple adoré les valeurs que l'on peut retrouver dans Rêve Impromptu et Homo Sapiens Sapiens Neandertalis, valeurs que nous pouvons aisément transposer dans notre société actuelle. Je crois que ces deux nouvelles sont celles que j'ai préférées.


Icons made by Freepik from www.flaticon.com is licensed by CC 3.0 BY

    La mort est donc un thème central et récurrent du recueil, on la retrouve sous différentes formes, sous différents aspects. La nouvelle Une autre forme de mort m'a bien plu, elle semble faire écho à Vous n'avez plus qu'à signer, nouvelle qui ouvre le recueil. Damnation quant à elle, dans le caractère répétitif des actions du personnage n'est pas sans me rappeler certains points de notre société comme l'aliénation et la pression que l'on peut ressentir au travail.

     Frédéric Marcou possède une plume fluide, ce qui permet une lecture très rapide de ces nouvelles. Il ne s'encombre pas de détails superflus, allant directement à l'essentiel afin de nous tenir en haleine. J'ai aimé ce recueil mais j'ai trouvé que dans l'ensemble les nouvelles étaient trop courtes. Le format peut plaire à celles et ceux qui souhaitent découvrir le genre ainsi qu'aux personnes qui aiment les histoires vraiment courtes, mais personnellement je pense que j'aurai davantage apprécié la lecture si les nouvelles avaient été un poil plus longues. Je tiens d'ailleurs à préciser que les nouvelles sont précédées d'une préface qui informe le lecteur sur l'origine de chaque nouvelle, c'est un point positif non négligeable. Chaque nouvelle pourrait très bien faire l'objet d'un roman abordant des thématiques plus ou moins sombres...

  
Les nouvelles en quelques mots 


Il ne vous reste plus qu'à signer

Sympathique et bien trouvée, trop courte pour être réellement captivante mais suffisamment courte pour ne pas s'ennuyer. Un court instant de détente avec cette nouvelle. Les mentions de l'auteur m'ont fait sourire, l'auteur joue avec cette nouvelle et nous propose une réflexion sur la réincarnation.

Damnation

Je ne ressors pas totalement convaincue de cette lecture. L'idée est sympa, on assiste à une certaine représentation de ce qu'on appelle communément " Les enfers" toutefois je ne suis pas vraiment conquise par ce qui en a été proposé, encore une fois la taille de la nouvelle ne m'a pas séduite.
La plume de l'auteur est fluide et la chute m'a plu, bien que prévisible. Il est également question de l'aliénation au travail et de la vision que nous pouvons avoir de la vie après la mort.

Rêve Impromptu

Une nouvelle qui aurait pu être beaucoup plus percutante si elle avait été plus longue. L'auteur exploite un aspect de notre société actuelle tout en le transposant à une société imaginaire : la persécution de certaines religions à travers l'image d'un jeu passionné de magie. L'idée est bonne, j'aime beaucoup.

Homo sapiens sapiens neandertalis

Cette nouvelle nous permet d'observer le vice humain, le caractère sournois de certaines personnes, " les apparences sont trompeuses". Un poil trop court encore une fois, j'ai vraiment du mal à entrer pleinement dans la nouvelle. Cette nouvelle illustre également tout le travail de recherche et les efforts fourni par certains, l'acharnement pour réussir.


Une autre forme de mort

Intéressante dans sa conception et sa description du processus de mort. La vie et tout ce qui la compose et l'a composé face à l'inévitable mort... Une mort comme on peut l'imaginer mais ici de manière plus détaillée et imaginée.


En définitive, les thématiques abordées sont intéressantes, la plume de l'auteur est fluide et agréable mais les nouvelles m'ont semblé trop courtes. Je pense qu'elles pourraient faire l'objet d'un livre très riche.  


25 commentaires:

  1. Ca a l'air super intéressant et atypique. Je note, merci pour cette jolie découverte !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça l'est même si le bémol de ce recueil reste la longueur des nouvelles :/ au plaisir!

      Supprimer
  2. oh la réincarnation je t'avoue que j'ai tendance à y croire enfin je crois à ce qu'on appelle la métempsychose chez les bouddhistes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Personnellement ce n'est pas quelque chose en laquelle je crois, peut-être changerai-je avec le temps... Je ne connaissais pas du tout cette appellation !

      Supprimer
    2. La métensomatose est le passage d'un corps à un autre, et non d'une âme qui va d'un corps à un autre. Le bouddhisme croit plutôt à la métensomatose

      Supprimer
  3. Pour le coup, je pense être un peu moins tentée par ce recueil !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut aimer les histoires très courtes, ce qui ne plaît pas à tout le monde :/

      Supprimer
  4. C'est drôle en ce moment tu lis beaucoup ce genre-là je trouve ! ;)
    Sinon ce n'est pas pour moi vu ce que tu en dis, mais je connais beaucoup de gens dans mon entourage,en tout cas, qui aiment les nouvelles courtes, je pense notamment à mon père, donc je note ! Il existe en papier ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, je n'en lisais pas et depuis mon inscription sur SimPlement j'en lis quelques unes ;)
      Sur internet je ne l'ai pas trouvé au format papier, j'ai essayé de regarder mais rien :/ Il faudrait voir directement avec l'auteur je pense^^

      Supprimer
    2. Bonjour,

      Format papier : https://www.atramenta.net/books/voyage-au-pays-de-lenvie/267

      Supprimer
    3. Merci Kathleen d'avoir cherché et merci Frédéric pour le lien de vente de votre ouvrage papier, j'ai mis en favori ;)

      Supprimer
  5. Je n'arrive toujours pas à accrocher aux nouvelles mais je ne désespère pas. Après tout, j'ai bien trouvé LE RECUEIL de poèmes idéal :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut trouver la nouvelle ou le recueil qui te feras adhérer :)
      En effet, et moi par contre j'ai encore du mal avec les poèmes, il faudrait que j'en découvre pour aimer !

      Supprimer
  6. Ce n'est pas ma tasse de thé mais je suis ravie de voir que tu as passé un agréable moment malgré le fait que tu aurais aimé en avoir davantage... C'est le problème de ce format de livres

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je suis un peu exigeante je crois ;)
      Hmm, cela dépend, parfois des textes très courts peuvent être plus percutant que des textes longs, je pense que cela dépend ce que nous en faisons, de la façon dont nous les percevons ^^

      Supprimer
  7. NL:
    Coucou,

    J'espère que tu vas bien?

    Une nouvelle chronique est en ligne sur le blog: http://lecturesdunevie.weebly.com/home/mes-hauts-mes-bas-mes-coups-de-coeur-en-serie

    Il y a eu pas mal de chroniques ces derniers temps mais avec la reprise de la fac ça devrait reprendre un rythme un peu plus lent à partir de maintenant ;)

    Bon weekend :D

    RépondreSupprimer
  8. Je ne suis pas du tout branchée nouvelles donc je passe mon tour pour ce recueil ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me doute, ce sera pour une prochaine fois ;)

      Supprimer
  9. C'est le risque avec les nouvelles, que leur longueur ne soit parfois pas suffisante pour bien explorer un point qui aurait pu être percutant

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, ici mon appétit de lectrice aurait apprécié quelque chose d'un peu plus conséquent..

      Supprimer
  10. Cela me fait penser que je voyage toujours au pays de l'envie quand je passe par ici, merci ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh c'est vraiment mignon ça, merci beaucoup ;)

      Supprimer
  11. Je ressors passablement déçue de cette lecture qui ne correspond pas à mes attentes, ni à ce que le titre ou le résumé laissent présager. Il est question de mort, certes, mais je ne suis pas certaine d'avoir senti la noirceur de ces nouvelles, tout au plus le côté sombre de l'homme. Tout comme la science-fiction (sauf dans la troisième nouvelle, à la limite) que je cherche encore. Des nouvelles banales (surtout la première et l'avant-dernière), d'autres plus originales (la seconde et la dernière), mais qui ne sont pas assez travaillées pour être réellement percutantes et inviter au voyage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas réellement senti la noirceur, je pense que j'aurai aimé quelque chose d'un peu plus sombre, d'un peu plus noir également. J'ai également trouvé qu'il manquait quelque chose pour que ces nouvelles être véritablement percutantes. J'ai passé un bon moment de lecture mais je garde quand même un goût de trop peu pour certaines nouvelles^^

      Supprimer

Merci de ton passage :)