Dernières chroniques sur le blog

Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic

27/08/2017

Dangerous Women : Tome 1


     Informations sur le livre     



Sorti le 1 Juin 2016


Editions J'ai Lu



Fantasy / Nouvelle


475 pages


Je tiens à remercier ma super bande de copains qui m'a offert ce livre. On ne dira pas que le choix s'est porté sur cette couverture car la femme sur le dessin est rousse, non, nous ne le dirons pas.  


    4ème de couverture    

 Qu'elles soient héroïnes d'une bataille, souveraines d'un territoire, sorcières, muses, conspiratrices, valeureuses cavalières ou intrigantes de cour, toutes les femmes que vous rencontrerez dans ces nouvelles ont un point commun : elles sont dangereuses... 
George R.R.Martin a convoqué les plus grands auteurs de fantastique autour de ce concept, tout en l'agrémentant d'une touche personnelle et inédite : la Danse des Dragons! Vous saurez tout de la guerre civile qui fait rage au sein de la maison Targaryen, provoquant la quasi-disparition de leur créatures de feu... 
Auteur du Trône de fer, George R.R Martin a réuni, avec la complicité de Gardner Dozois, des plumes fantastiques de choix ( Joe Abercrombie, Jim Butcher, Joe R.Landsdale, Brandon Sanderson... ) reconnues dans tous les genres de l'imaginaire. 



     Ce livre intitulé "Dangerous Women" est un recueil de nouvelles écrit par des hommes. Pourquoi donner cette précision ? Simplement car le second tome est quant à lui écrit par des femmes, sans doute cela a-t-il son importance pour que l'éditeur le spécifie... Toujours est-il que ce livre s'avère être très intéressants mais des nouvelles sont de qualité très différentes.

     Chaque nouvelle est introduite par une courte préface sur l'auteur, nous retrouvons donc quelques informations sur sa vie mais aussi une liste de ce qu'il a écrit. Je trouve le concept sympathique afin d'introduire les auteurs mais je vous avoue avoir lu les premières introductions seulement, et pour cause, il y avait parfois du spoil au sujet de certains livres! On nous parle d'une saga et on raconte la fin de la saga, ce que je n'ai pas trouvé très cool. Dès lors j'ai préféré survoler ces notes.

 
Icons made by Freepik from www.flaticon.com is licensed by CC 3.0 BY


     Une fois ce petit désagrément passé, je peux vous assurer qu'une nouvelle c'est : un auteur, un style, une histoire. Cela apporte d'un côté une certaine diversité, d'un côté cela provoque presque inexorablement une certaine irrégularité. Irrégularité de taille, de style, de fluidité, en bref : la diversité n'a pas forcément que du bon.

    Je me suis souvent demandé pourquoi un tel nom pour ce recueil ? En découvrant le titre, la couverture et le résumé je me suis attendue à découvrir des femmes ultra-badass ou tout du moins des femmes normales qui deviennent badass par la force des choses, il n'en fut rien, ou presque. J'ai trouvé que le nom du recueil n'était pas approprié à certaines histoires racontées et inversement, que certaines nouvelles n'avaient sans doute pas leur place dans un recueil avec un tel titre. Je veux bien concevoir que la femme ne tienne pas forcément lieu de protagoniste principal, mais j'ai bien trop souvent eu l'impression qu'elle servait de potiche et plus encore de prétexte.

    Je pense que sans le nom du célèbre G R.R.Martin sur la couverture, ce recueil n'aurait pas eu le moindre succès, c'est un peu surfer sur la vague du moment, sur le déferlement Game Of Thrones, ce raz de marée planétaire. Je ne dis pas que les autres auteurs ne valent pas la peine que l'on s'attarde sur eux, mais leur nom aurait sans doute eu moins d'impact... Vous allez peut-être trouver que je fais ma rabat-joie, mais je ne trouve pas cela normal qu'un auteur écrive une nouvelle de plus de 100 pages ( près d'un quart du livre ) alors que d'autres en faisaient 30. On repassera plus tard pour l'égalité devant la taille. 

M'enfin, passons au détail des nouvelles au cas par cas :

Joe Abercrombie – Desperada
     L'histoire qui s'inscrit dans une durée d'une heure tout au plus, une femme pourchassée par un groupe de malfaiteurs avec qui elle a fait "affaire". Le rythme est soutenu, on trouve beaucoup d'action et peu de réflexion ( un peu quand même ). L'auteur nous propose de découvrir différents états de la jeune femme : de la peur, de la violence, le poids du destin.
        Cette femme semble forte ? Dangereuse seulement comme les chiens quand ils ont peur .. Cette femme est une légende ? La Fumée... qui saura la rattraper ?  

Jim Butcher – Cocktail explosif
     Une nouvelle beaucoup plus longue et riche que la précédente. Des personnages en plus grand nombre et une intrigue travaillée. Un univers particulier avec des sorciers, des loups-garous et autres créatures fantastiques. Nous assistons à l'ébauche d'une diplomation/conflits.
Le corps d'une femme est une arme, une clé qui peut ouvrir bien des portes... ( surtout aidé par la magie )


Icons made by Freepik from www.flaticon.com is licensed by CC 3.0 BY
  

Joe R.Lansdale – Catcher Jésus
    Femme dangereuse ? C'est à se demander si la femme a une place dans cette nouvelle... Près de 40 pages pour ne parler d'une femme que dans à peine 10. Nous suivons le destin de Marvin, un jeune maltraité par des caïds de sa rue, ce dernier va être aidé par un vieux " LaCroix". De là naît une sorte de fantasme entre LaCroix et Jésus - un autre catcheur -, et ce pour une femme : Felina. On vous explique en quoi cette femme est spéciale... Mais honnêtement nous ne connaissons pas son mode d'action ni son vécu... Rien qui puisse la mettre dans la catégorie femme dangereuse, femme spéciale tout au plus.

Block Lawrence – Je sais comment les choisir
     Courte et bien écrite mais je n'en ressors pas convaincue. Une femme dangereuse en apparence ( de loin dans le noir ? ) mais dont on ne sait presque rien, l'est-elle réellement ? Je doute quant au réel sujet de cette nouvelle. Je suis plus que perplexe après la lecture. Autant la nouvelle en elle-même est bien écrite, autant elle ne cadre pas avec ce qui est censé être proposé..


Brandon Sanderson – Des ombres pour Silence dans les Forêts de l'Enfer
        Silence est le nom du personnage principal de ce récit, une femme fascinante dont la vie n'a rien de comparable avec ses semblables. Silence gère une auberge dans la Forêt, attention, il ne s'agit pas d'une forêt classique mais de La forêt dans laquelle les ombres peuvent vous sauter à la gorge et vous ôter la vie. Une légende se répand, de voyageur en voyageur, selon laquelle le Renard Blanc traquerait et tuerait toutes les personnes dont la tête est mise à prix..
       Nous découvrons la vie de Silence, ses galères comme ses réussites, sa gentillesse et son courage. Silence m'est apparue comme une femme formidable, dévouée et serviable, un modèle pour les jeunes filles.
   L'univers dans lequel nous embarque l'auteur est original, mystère et presque angoissant. L'histoire des ombres est intéressante! J'ai bien aimé cette nouvelle.  

Lev Grossman – La fille du miroir
    Mystère, une histoire très intrigante. Un groupe de fille dans une sorte de Lycée assez particulier. Une chef qui veut faire régner l'ordre avec une pseudo-discipline et une course dans les dédales de l'établissement : une histoire particulière. Le miroir semble avoir un effet spécial, réalité ou fiction ? Fantôme ou tour de magie ? Cette histoire ne m'a pas vraiment convaincue.



S.M.Stirling – Annoncer la sentence
    Une histoire sympa mais sans plus. Le pouvoir entre les mains d'une femme, chef de clan. Le monde semble avoir été ravagé, nous ne savons pas vraiment ce qu'il s'est passé mais on parle d'un Après, d'un Changement. Nous sommes revenus à une ère presque primitive dans laquelle les machines n'existent plus, remplacées par la main d'oeuvre humaine. Cette histoire c'est le récit d'un homme qui va être jugé, l'histoire d'un clan qui se construit et doit prendre des décisions afin d'unifier tout le monde, le tout dirigé par une femme.


Icons made by Freepik from www.flaticon.com is licensed by CC 3.0 BY

G R.R.MARTIN – La Princesse et la Reine
     Ce qu'on appelle une longue nouvelle voire un mini roman. J'ai trouvé cette nouvelle disproportionnée par rapport aux précédentes, je veux bien concevoir que l'auteur soit à l'origine de ce recueil m'enfin... Plus de 100 pages pour une nouvelles contre une 30aine en moyenne pour les autres, les formats ne sont pas vraiment comparables. 
    Cette nouvelle s'inscrit dans l'ambiance de Game of Thrones, Dragon et trône de fer au rendez-vous. Baie de la Néra et Port-Réal pour les amateurs, vous aurez l'occasion de faire un saut dans le temps, découvrant des personnages et des alliances. Cette nouvelle est très intéressante mais encore une fois j'ai du mal à me dire que l'auteur est dans le thème... On se perd un peu dans les noms et les titres des protagonistes, 100 pages c'est beaucoup pour une nouvelle mais pas assez pour autant de personnages. L'auteur prend plaisir à nous dire que les personnages eux-mêmes sont les auteurs de mythes, que tel ou tel événement connaît plusieurs versions. Cette histoire et sanglante, un jeu d'alliance et de dragons qui pourra en perdre plus d'un mais qui requiert un grand sens de la stratégie.

En bref j''ai passé un bon moment avec ce livre mais je m'attendais à un peu mieux, je n'ai pas ressenti de frissons ni d'angoisse, tout au plus un peu de pitié et d'admiration. Je pense qu'on apprécie mieux la lecture de chaque nouvelle ainsi que la découverte d'un nouveau style entre deux lectures. Je reste un peu sur ma faim avec ce 1er tome, j'espère que le second sera meilleur. Vous le comprenez bien, mon ressenti est donc mitigé quant à ce recueil.


Lecture dans le cadre de mon challenge avec ma partenariat Cristy Sevla

30 commentaires:

  1. J'aime beaucoup ce que tu en dis ! C'est vraiment sympathique de voir les femmes sur le devant de la scène! Ce recueil me fait penser à une Anthologie que j'ai lu chez Nutty Women. Je te la conseille si tu as apprécié celle ci ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci c'est gentil !
      Oui, j'aime beaucoup l'idée mais ce 1er tome ne les met pas assez en valeur à mes yeux... on verra ce que donne le 2eme. Je ne connais pas du tut, je vais aller voir ça, merci :)

      Supprimer
  2. Dommage que ce soit de la fantasy car je me laisserai bien tenter par la lecture de ce livre. Je vais le noter mais tout en bas de ma WL ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Personnellement je n'ai lu que très peu de fantasy et je n'ai pas trouvé cela omniprésent dans ce recueil, hormis pour la dernière nouvelle :)
      Peut-être aura-t-il la chance de remonter un jour ;)

      Supprimer
    2. La fantasy ça à son charme, il faut juste tomber sur l'histoire, l'auteur qui va vous séduire. Moi au contraire ton avis ma un peu refroidis, je m'attendais vraiment à autre chose et quelque chose de beaucoup. J'avoue que je n'aime pas trop quand on essaye de surfer sur un succès comme ça.

      Supprimer
    3. Je confirme, la fantasy a beaucoup de charme!
      Je m'attendais aussi à autre chose, j'ai bien aimé ce recueil mais j'en garde un souvenir très mitigé! Je n'aime pas non plus ce genre de méthode...

      Supprimer
  3. J'aime beaucoup les nouvelles mais j'avoue être étonnée de la longueur de celle de Martin. Ce n'est plus une nouvelle à ce train-là mais une novella à la limité du roman court. Enfin, outre cet aspect, je me laisserai bien tenter.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en suis encore étonnée et je te rejoints pour dire que ce n'est plus une nouvelle. L'auteur s'est inspiré de son univers et a créé quelque chose sur la base d'autre chose. Contente de faire naître une once de tentation alors :)

      Supprimer
  4. La couverture est superbe, mais je ne suis pas pmus tentée que ça !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La couverture est vraiment belles, j'aime beaucoup les couleurs! Je comprends ;)

      Supprimer
  5. Un petit livre de nouvelle peut -être sympa.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, celui-ci est quand même assez volumineux mais je te l'accorde, ça peut être sympa :)

      Supprimer
  6. Comme souvent avec les livres contenant plusieurs nouvelles, certaines nous séduisent d'autres nous laissent indifférentes et il y a celle(s) que l'on retient.
    Pas sympa les introductions spoliées, quel intérêt pour l'auteur et l'éditeur ?
    Bonne semaine, FLaure

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, cela fait parti du jeu, toutes les nouvelles ne peuvent pas avoir le même impact ( et tant mieux ).
      J'ai franchement été déçu par ce spoil délibéré! Je ne comprends pas l'intérêt ni pour l'éditeur, ni pour l'auteur ni même pour le lecteur..
      Bonne semaine et bonnes lectures.

      Supprimer
  7. Je ne suis pas fan des nouvelles donc je passerai mon tour mais merci pour la découverte ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends, je ne pense pas que ce recueil soit adapté pour débuter ou aimer les nouvelles^^

      Supprimer
  8. Je suis curieuse de lire ce recueil malgré ta lecture qui fut en dent de scie. Je comprends l'idée de surfer sur la vague GoT pour faire marcher un maximum de choses autour de la licence, perso, il y a pas mal d'auteurs que j'aimerais bien découvrir. Ce recueil peut me permettre de les lire pour la première fois, m'en faire une première idée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai un peu fait les montagnes russes avec ce livre en effet ^^
      Oui, c'est compréhensible, après se permettre de faire une énorme nouvelle et plein de petites c'est moyen. Je ne sais même pas si j'ai envie de découvrir des auteurs tant cela est difficile de les imaginer écrire un roman après avoir lu une nouvelle.
      Je l'espère pour toi en tout cas ;)

      Supprimer
  9. oh attention « protagoniste principal » c'est un oxymore !!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sans doute plus pléonasme qu'oxymore mais je vais rectifier cela dans la chronique, merci :)

      Supprimer
  10. Ah c'est dommage ! car il y avait vraiment du beau monde dans ce recueil ! La nouvelle est un style particulier. ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, du monde que je devrais prendre le temps de découvrir mais le temps c'est justement ce qui me manque!
      En effet, c'est très particulier, et bien maîtrisé c'est vraiment agréable ;)

      Supprimer
  11. Je ne suis vraiment pas fan du format nouvelle, donc je ne suis pas sûre de vraiment apprécier ce recueil... Quelques noms d'auteur me disent bien, ceci dit, mais je suis quand même assez sceptique et je ne pense pas l'acheter. Peut-être si j'ai l'occasion de l'emprunter.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hmmm, je pense que ce recueil n'est pas le plus adapté pour faire aimer les nouvelles. Si on ne m'avait pas offert le 2d tome je ne pense pas que je l'aurai acheté :)

      Supprimer
  12. NL:
    Coucou,

    Comment vas-tu?
    Une nouvelle chronique est en ligne sur le blog : http://lecturesdunevie.weebly.com/home/grand-ours-francois-place

    Je te souhaite une bonne fin de semaine.

    RépondreSupprimer
  13. Ah tiens, des nouvelles de ce genre-là je n'ai jamais essayé, merci pour la découverte !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'avais jamais essayé non plus, j'espère que le tome 2 sera un peu plus dans la thématique, merci à toi ! :)

      Supprimer
  14. Cela fait un moment que je souhaite lire ce recueil, d'autant que les auteurs qui y figurent sont plutôt pas mal ;-) Je saurais que le plaisir ressenti n'est pas égal, me voilà prévenue, merci :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne connaissais pas les auteurs de ce recueil hormis celui qui semble être le chef de file : G.G.R.Martin :/ Oui, je ne m'attendais pas vraiment à cela, j'avais en tête le fait de mettre en lumière le personnage féminin, de montrer sa "dangerosité" mais il n'en fut rien ou presque...

      Supprimer

Merci de ton passage :)